Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les thèmes

  • Appliquer l’agenda des solutions pour la croissance verte

    25 avril 2016

    Pays hôte du sommet de Paris sur le climat fin 2015, la France s’est fixée pour ambition d’être un pays exemplaire en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre et de diversification de son modèle énergétique. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte portée par Ségolène Royal et promulguée en août 2015 est l’un des principaux instruments de cette ambition. La préparation et l‘adoption de la loi ont été accompagnées de nombreuses actions dans tous les domaines, qui ont permis l’émergence d’une dynamique collective pour la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique. Cette dynamique a contribué au succès de la COP21, qui a conduit à l’approbation par l’ensemble des 195 délégations d’un accord universel, l’Accord de Paris, visant à contenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et si possible à poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C.

  • Impliquer les citoyens, les territoires et l’État dans la transition écologique

    25 avril 2016

    La transition écologique et énergétique appelle des changements de comportements, de modes de pensée, de travailler et de consommer qui sont nécessaires pour transformer la société d’aujourd'hui et construire celle qui assurera pour tous un horizon plus durable. La réussite de la transition suppose que les multiples acteurs de la société (citoyens, consommateurs, producteurs, investisseurs..) s’approprient les enjeux et adoptent de nouvelles références et de nouveaux comportements individuels et collectifs.

  • Préserver les milieux afin d’améliorer le cadre de vie et la santé de tous

    25 avril 2016

    Les derniers bilans préoccupants sur l’état de de la biodiversité et des eaux ont révélé le besoin de concevoir et mettre en œuvre des politiques plus volontaristes. Par ailleurs, les enquêtes menées en 2013 attestent d’un intérêt croissant des Français pour les enjeux relatifs à la biodiversité et sa disparition. L’environnement est également un déterminant majeur de la santé. Un environnement sain, ménageant des contacts avec la nature et valorisant une biodiversité riche, est un facteur avéré de prévention des maladies et un outil thérapeutique efficace.