Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Plan National Santé Environnement


C’est à la suite de la conférence interministérielle de Londres en 1999, puis celle de Budapest en 2004, organisées par l’OMS, et en cohérence avec la stratégie en santé environnement élaborée par la Commission européenne (SCALE), que le premier Plan National Santé Environnement (PNSE1) 2004-2008 a été adopté ; il s’appuyait sur le rapport d’une commission d’orientation et était construit sur une approche intégrée et globale de l’ensemble des polluants et milieux de vie pour répondre aux enjeux de prévention des principaux risques sanitaires environnementaux.

L’ampleur et la complexité de la thématique relative aux liens entre la santé et l’environnement, ainsi que les attentes et interrogations qu’elle suscite de nos concitoyens, sont telles que l’élaboration d’un PNSE, sa déclinaison en régions et sa mise à jour tous les cinq ans ont été inscrites dans le code de la santé publique (article L. 1311-6 du code de la santé publique).

Le deuxième PNSE adopté en juin 2009 pour la période 2010-2014, fruit d’une importante concertation, s’est basé sur les conclusions d’un groupe de travail constitué d’élus, de représentants associatifs, des salariés et des entreprises, ainsi que d’experts et de l’Etat. Il s’articulait sur deux grands axes : la réduction des expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé et la réduction des inégalités environnementales, en cohérence avec d’autres plans (plan cancer, plan Santé Travail et plan National Nutrition Santé).

Venant après 10 ans d’actions destinées à la prévention des risques pour la santé liés à l’environnement, le troisième plan national santé environnement a été adopté en novembre 2014 pour la période 2015-2019. Avec pour ambition de constituer une feuille de route gouvernementale pour réduire l’impact des altérations de notre environnement sur notre santé, il permet de poursuivre et d’amplifier les actions conduites par les deux précédents PNSE dans le domaine de la santé environnementale.
Le suivi de la mise en œuvre de ce plan est assuré par le Groupe Santé Environnement.

Afin de répondre aux préoccupations locales et aborder des problématiques propres aux territoires, le PNSE a vocation à être décliné dans l’ensemble des régions sous la forme de plans régionaux santé environnement (PRSE).