Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Sûreté nucléaire et radioprotection


La loi de 2006 sur la transparence et la sécurité en matière nucléaire a doté la France d’une organisation robuste en matière de sûreté nucléaire.

La ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, et la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie ont compétence pour autoriser la création et le démantèlement des installations nucléaires, et pour définir la réglementation générale.

L’Autorité de Sûreté Nucléaire, véritable gendarme du nucléaire, contrôle les sites nucléaires, définit avec le ministère la réglementation technique, et peut imposer des prescriptions aux exploitants pouvant aller jusqu’à la fermeture en cas de risque grave.

L’ASN s’appuie notamment sur l’expertise de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) avec ses spécialistes reconnus au niveau international. L’IRSN assure également la surveillance de la radioactivité dans l’environnement.