Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Voler

Quelles sont les associations aéronautiques de ma région ?

S’adresser directement à la fédération concernée suivant l’activité recherchée:

OU

Retrouvez dans les annuaires aéronautiques publiés par la DGAC :

1. Les fiches des associations aéronautiques affiliées à une fédération aéronautique membre du CNFAS ou non affiliées, qui ont, au titre de l’année en cours, complété leur compte-rendu d’activité dans aeral,

2. Les fiches de certains organismes de formation non affiliés mais qui ont toutefois complété leur compte-rendu d’activité dans aeral,

3. Les fiches des structures aéronautiques proposant des vols adaptés aux personnes en situation de handicap

Et choisissez votre domaine d’activité pour accéder à la carte inter-active en cliquant sur ce lien.

 

 

Comment préparer son vol sur internet ?

Le service de préparation de vol pour l’aviation légère est disponible sur les pages web du service de l’Information aéronautique (SIA).

Ce site, qui propose l’accès à une partie de l’information aéronautique réglementaire, permet aussi d’accéder aux Notams et aux informations météorologiques (TAF, METAR et Cartes) et de déposer un plan de vol pour le trajet défini.

Il offre également la possibilité à chaque usager, par la création d’un « pseudo », de personnaliser un certain nombre d’informations comme la liste des aérodromes fréquentés, ou celle des aéronefs utilisés.
De plus, grace à un code d’accès, ce site dispense gratuitement à tout usager aéronautique qui en fait la demande, des informations de météorologie aéronautique proposés par Météo France . (Identifiant et mot de passe requis)

Pour toute remarque ou complément d’information, n’hésitez pas à contacter le SIA en vous connectant sur le site du service de l’Information aéronautique.

Où trouver l’information météorologique pour le V.F.R ?

L’information est dispensée sous forme de textes, de codes ou de cartes. Il existe plusieurs possibilités selon le moyen d’accès à l’information et l’organisme gestionnaire. Certains nécessitent un code d’accès.

Moyens mis à disposition des usagers VFR par Météo France :
 

  • Le téléphone au 08.92.70.10.14 pour consulter le répondeur des prévisions aérologiques vol à voile et vol libre
  • Le téléphone au 08.99.70.12.15 pour consulter un prévisionniste spécialisé
  • Le site internet de météo France : www.meteofrance.com, rubrique aviation
  • Aeroweb
  • Olivia
     

Où trouvez les AIC, sup AIP et autres informations aéronautiques ?

Les informations aéronautiques sont disponibles sur le site du Service de l’Information Aéronautique (SIA).
De plus les publications aéronautiques éditées par le SIA peuvent être commandées ou téléchargées.

> Obligation d’emport et tenue à jour des documents (telles que définies dans l’arrêté du 24 juillet 1991 au chapitre VI) :

"Chapitre VI - DOCUMENTATION
6.1. Obligation d’emport des documents
6.1.1. Les documents dont la liste suit doivent se trouver à bord de l’aéronef, tenus à jour et en état de validité. Ils doivent être présentés à la demande des services compétents.
6.1.1.1. Pour tout vol :
a) hormis le cas des planeurs et des U.L.M., la documentation à jour fixant les conditions et
limites d’utilisation de l’aéronef, notamment le manuel de vol ou le document équivalent et la
fiche de pesée ;
b) les consignes relatives aux éventuelles utilisations particulières, aux opérations de secours et à l’utilisation des équipements de secours ;
c) le plan de vol de circulation aérienne, lorsqu’il est établi ;
d) sauf pour les vols restant dans la circulation d’aérodrome, les cartes appropriées à la route envisagée et à toute autre route de déroutement.
6.1.1.2. Pour tout vol autre qu’en U.L.M., pour lequel l’aérodrome de décollage et d’atterrissage sont différents :
a) le certificat d’immatriculation ou le document équivalent ;
b) le document de navigabilité ;
c) le document de limitation de nuisances exigé ;
d) la licence de station d’aéronef, les références et approbations d’installation de l’équipement radioélectrique de bord, si l’aéronef en est équipé (arrêté du 16 juillet 2001 relatif à la licence de station d’aéronef) la licence de station d’aéronef exigée ;
e) les licences, qualifications, autorisations techniques et carnets de vol (si une autorisation
technique y est apposée) des membres d’équipage de conduite ;
f) le carnet de route. Toutefois l’emport de ce document n’est pas obligatoire sous réserve du respect des dispositions prévues au paragraphe 6.2.
6.1.1.3. Pour tout vol en U.L.M., pour lequel les terrains de décollage et d’atterrissage sont
différents :
a) la carte d’identification ;
b) la licence du pilote et si nécessaire la déclaration de niveau de compétence pour la pratique des activités particulières ;
c) la licence de station d’aéronef, les références et approbations d’installation de l’équipement radioélectrique de bord, si l’aéronef en est équipé ; (arrêté du 16 juillet 2001 relatif à la licence de station d’aéronef)
d) la licence de station d’aéronef exigée ;
6.1.1.4. Pour tout vol d’un aéronef français dans un pays étranger :
a) les procédures, conformes aux dispositions de l’annexe 2 à la convention de Chicago, destinées au commandant de bord d’un aéronef intercepté ;
b) les signaux visuels que doivent utiliser les aéronefs interceptés conformément aux dispositions de l’annexe 2 à la convention de Chicago ;
Ces documents doivent être à la portée de l’équipage.
c) le carnet de route.
6.1.1.5. Pour tout vol comportant une dérogation aux conditions normales de vol :
Les dérogations accordées à cet effet ou leurs copies.
6.1.2. Pour les activités de voltige aérienne et les compétitions de vitesse autour de pylônes,
l’emport des documents de bord n’est pas obligatoire.
6.1.3. Les livrets cellule et moteur et la fiche hélice ne sont pas considérés comme documents de bord et ne doivent pas se trouver à bord des aéronefs.
6.2. Tenue à jour des documents
6.2.1. Carnet de route
6.2.1.1. Les exigences du paragraphe 6.2.1 ne concernent pas les U.L.M.
6.2.1.2. Tout aéronef doit être doté d’un carnet de route dont la forme est acceptée par les
services compétents de l’Etat d’immatriculation de l’aéronef.
Le carnet de route doit être tenu à jour et convenablement rempli, au plus tard en fin de journée et/ou après toute anomalie, incident ou accident.
6.2.1.3. La mise à jour du carnet de route doit être faite sous la responsabilité du commandant de bord et signée par lui, notamment en ce qui concerne :

- la date ;

- le nom des membres d’équipage et leur fonction à bord ;

- l’origine et la destination du vol ;

- l’heure de départ et l’heure d’arrivée ;

- le temps de vol ;

- la nature du vol ;

- le carburant embarqué lors de l’avitaillement ;

- les anomalies constatées pendant le vol ou une mention explicite d’absence d’anomalie.
6.2.1.4. Pour les aéronefs français, après toute opération d’entretien, le carnet de route doit être revêtu de l’approbation pour remise en service (conformément au chapitre VII), ainsi que de l’identification de l’organisme ou de la personne physique ayant effectué ces opérations
d’entretien.
6.2.1.5. Pour les aéronefs français, après toute action de remise en état consécutive à une
anomalie signalée au carnet de route, mention doit être faite des actions correctives effectuées ainsi que de l’identification de l’organisme ou de la personne physique ayant effectué ces opérations.
6.2.2. Documents liés à l’entretien
Le "propriétaire" (au sens du chapitre VII, paragraphe 7.1) doit tenir à jour les documents
suivants dans lesquels sont consignées les opérations d’entretien effectuées et leurs résultats :

- le livret d’aéronef ;

- le livret moteur ;

- la fiche hélice ;

- le livret radio."