Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Création de la réserve nationale naturelle des Chaumes du Verniller

20 février 2014 (mis à jour le 28 février 2014) - Eau et biodiversité
Imprimer

Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable, et de l’Energie annonce la création de la réserve naturelle nationale des Chaumes du Verniller (Cher) par décret n° 2014-124 du 13 février 2014.


 

Un site original en Champagne berrichonne

La 168e réserve naturelle nationale est située dans la zone péri-urbaine de Bourges, dans le département du Cher (18) en Champagne berrichonne, région agricole de plaine où la culture céréalière est dominante. Sa création est le résultat d’un important travail de concertation mené par les services de l’Etat avec l’appui des acteurs locaux, les premières démarches de protection de ce site remontant à 1976.

Le périmètre de la réserve, d’environ 81 hectares, est composé de trois secteurs distincts dans les communes de la Chapelle-Saint-Ursin et de Morthomiers. Le site est original, car c’est une aire de refuge pour un certain nombre d’espèces qui s’y sont installées parfois depuis une centaine d’années, et s’y sont maintenues grâce aux conditions climatiques particulières liées à la convergence d’influences océaniques, méditerranéennes et montagnardes.

Une flore et une faunes exceptionnelles

La réserve inclut neuf habitats naturels dont trois sont prioritaires en ce qui concerne la protection des espèces au niveau européen. La flore y est exceptionnelle : elle comprend 70% des espèces remarquables identifiées sur les pelouses calcicoles et milieux associés du Berry. La faune comporte différentes espèces remarquables ou protégées comme le lézard vert, six espèces de chauves-souris, et grand nombre d’espèces d’oiseaux dont quatre protégées au niveau européen : l’alouette Lulu, la pie-grièche écorcheur, le busard cendré et le busard Saint-Martin.

La création de cette réserve contribue pleinement au renforcement et à la cohérence du réseau des aires protégées, afin de placer d’ici 2019 au moins 2% du territoire terrestre métropolitain sous protection forte. Ainsi, la réserve naturelle des Chaumes du Verniller s’ajoute aux quatre autres réserves naturelles nationales déjà créées dans la région Centre.

Une réserve naturelle est un outil de protection à long terme d’espaces, d’espèces et d’objet géologiques rares ou caractéristiques, ainsi que de milieux naturels fonctionnels et représentatifs de la diversité biologique en France. Les sites sont gérés par un organisme local en concertation avec les acteurs du territoire. Ils sont soustraits à toute intervention artificielle susceptible de les dégrader mais peuvent faire l’objet de mesures de réhabilitation écologique ou de gestion en fonction des objectifs de conservation.

 

Crédits photo Une : Busard cendré - Thierry Degen / MEDDE

Imprimer