Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

1er juillet : fin des sacs plastique à usage unique

29 juin 2016 (mis à jour le 4 juillet 2016) - Prévention des risques
Imprimer

A partir du 1er juillet 2016, les sacs plastique à usage unique ne seront plus distribués en caisse des magasins. Mercredi 29 juin 2016, Ségolène Royal a réuni les territoires, associations, distributeurs et industriels concernés par cette mesure visant à limiter leur usage. Objectif : réduire les impacts environnementaux de la production et de la distribution de ces sacs, mais aussi les pollutions dont ils sont responsables.


Limiter l’usage des sacs plastique à usage unique

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit l’interdiction des sacs plastique de caisse à usage unique. Le décret publié en mars 2016 prévoit une entrée en vigueur de cette interdiction à partir du 1er juillet 2016 pour les sacs plastique distribués en caisse des magasins. Cette interdiction doit permettre de réduire l’impact de ces sacs sur l’environnement.

 

 

Aujourd’hui, 75 % des déchets aquatiques sont constitués de matières plastiques : plus de 260 espèces sont touchées par cette pollution. Les sacs plastique sont transportés par le vent jusqu’à la mer où ils représentent une menace pour les espèces du milieu marin mais aussi les oiseaux. La plupart de ces animaux les confondent avec leurs proies habituelles et s’étouffent en les ingérant ou s’étranglent.

La fin des sacs plastique expliquée en infographie

Les territoires déjà en actions !

Plusieurs collectivités lauréates de appel à projets territoires "zéro déchet, zéro gaspillage" (TZDZG) ont déjà engagé une démarche de réduction des sacs plastiques à usage unique, en lien avec les associations locales et les commerçants. Les syndicats de collecte et de traitement des déchets Centre Hérault (34) et de Libourne (33) ont réalisé des actions de sensibilisation et d’information sur leurs territoires. Ils sont membres du réseau Compostplus qui permet à des collectivités d’échanger leurs bonnes pratiques sur la collecte et la valorisation des biodéchets.

 

 

Pendant 3 semaines, en partenariat avec les commerçants locaux les syndicats ont remplacé les sacs plastique destinés aux fruits et légumes par des sacs plastique biosourcés compostables. En tout, 1 million de sacs ont été distribués pour mobiliser les consommateurs sur les perspectives de réutilisation des sacs mais aussi des biodéchets, transformés en compost.

2e étape : l’interdiction des sacs plastique en dehors des caisses

A partir du 1er janvier 2017, seuls les sacs en papier ou en plastique biosourcé compostable pourront être distribués en dehors des caisses. Cela concerne les sacs utilisés notamment pour les fruits et légumes, le fromage à la coupe, la viande, le poisson, etc. Ces sacs pourront être utilisés pour le compostage domestique dans une démarche d’économie circulaire.

Crédit photo Une : Bernard Suard/MEEM

Imprimer