Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

33 nouveaux engagements en faveur de la biodiversité

30 janvier 2014 (mis à jour le 7 février 2014) - Eau et biodiversité
Imprimer

Philippe Martin, a reçu, le 30 janvier 2014, les lauréats 2012 et 2013 des sessions d’appel à reconnaissance de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). Objectif : valoriser les engagements volontaires d’une palette d’acteurs diversifiée en faveur de la biodiversité.


Dès 2004, la France a marqué sa volonté de faire entrer la biodiversité dans le champ de toutes les politiques publiques.

Elle a lancé sa stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). C’est la concrétisation de l’engagement français au titre de la Convention sur la diversité biologique. Après la première phase qui s’est terminée en 2010, la nouvelle SNB 2011-2020 vise à produire un engagement plus important des divers acteurs, à toutes les échelles territoriales, en métropole et en outre-mer, en vue d’atteindre les objectifs adoptés. La SNB 2011-2020 vise à renforcer notre capacité individuelle et collective à agir, aux différents niveaux territoriaux et dans tous les secteurs d’activités (eau, sols, mer, climat, énergie, agriculture, forêt, urbanisme, infrastructures, tourisme, industrie, commerce, éducation, recherche, santé, etc.).


Le mécanisme de mobilisation associé à la stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 comprend deux étapes :

  • Les acteurs volontaires (publics et privés, aux différents niveaux territoriaux et dans tous les secteurs d’activités) signent d’abord « l’adhésion à la SNB » pour manifester leur intérêt, valoriser et faire connaître la SNB.
  • Chaque adhérent est ensuite invité à agir concrètement dans le cadre d’un « engagement volontaire », lors de sessions d’appel à reconnaissance lancées chaque année. Pour être reconnus par le comité national de la SNB, les projets doivent être constitués d’un ensemble d’actions concrètes, cohérentes et significatives qui s’inscrivent au cœur de l’activité de l’adhérent. Les porteurs des engagements non reconnus sont accompagnés par le secrétariat de la SNB en vue de la présentation d’un nouveau dossier d’engagement lors de la session suivante.

Jusqu’à aujourd’hui, le statut « d’engagement reconnu SNB » a déjà été attribué à des acteurs très différents par leur taille, leur statut et la nature de leur activité comme des Inventaires de la biodiversité, des actions de sensibilisation et d’information du grand public, le développement de la formation et de la professionnalisation, la prévention des atteintes à la biodiversité causées par les activités, des actions de conservation…

 

Chiffres clés SNB :

  • Au cours des deux dernières années, le statut « d’engagement reconnu SNB » a été attribué à des projets favorables à la biodiversité, portés par 54 acteurs très différents par leur taille, leur statut et la nature de leur activité.
  • Pour la session 2013, 47 dossiers d’engagement volontaire ont été déposés contre 33 en 2012

 

Les résultats de l’appel à reconnaissance SNB 2013 : 33 nouveaux engagements d’acteurs en faveur de la biodiversité

Le comité de suivi de la SNB a attribué le statut « d’engagement reconnu SNB » aux projets portés par 33 acteurs (entreprises, collectivités, associations, établissements publics, syndicats) en faveur de la biodiversité.
 

> Voir les 33 engagements reconnus SNB 2013 

 

 

Imprimer