Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

A New York, la mise en œuvre de l’Accord de Paris s’organise

14 mars 2016 (mis à jour le 15 mars 2016) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Jeudi 10 et vendredi 11 mars, Ségolène Royal, présidente de la COP21, s’est rendue au siège des Nations Unies à New York. La rencontre avec Ban Ki-moon a permis de travailler sur les suites concrètes à donner à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.


Organiser la montée en puissance des actions concrètes après la COP21

Vendredi 11 mars, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et la ministre Ségolène Royal se sont réunis pour organiser la cérémonie de signature de l’Accord, le 22 avril prochain au siège de l’ONU à New York, à laquelle tous les chefs d’État et de gouvernement ont été conviés.

Ensemble, Ségolène Royal et Ban Ki-Moon ont présenté la lettre commune adressée à tous les chefs d’Etat et de gouvernement, afin de les mobiliser sur leurs processus de ratification respectifs.

L’Accord de Paris, conclu le 12 décembre 2015 à l’issue de la COP21, sera signé à New York le 22 avril 2016, Journée internationale de la Terre nourricière. Les pays auront alors un an pour ratifier l’Accord. Celui-ci entrera en vigueur 30 jours après le dépôt des instruments de ratification d’au moins 55 Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, représentant au moins 55 % des émissions totales de gaz à effet de serre.

Crédits photo : Isadora Plumasseau / ONU

Imprimer