Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

A l’occasion de la Pré-COP22 de Marrakech, Ségolène Royal a expliqué les piliers de son action : l’urgence climatique, la justice climatique et l’efficacité climatique

18 octobre 2016 - COP 21
Imprimer

Ségolène Royal, Présidente de la COP21 et Salaheddine Mezouar, futur Président de la COP22, ont ouvert la pré-COP de Marrakech, dernière réunion ministérielle avant la tenue de la COP22, où plus de 70 pays sont représentés.


A cette occasion, la Présidente de la COP21 a souligné les trois grands principes qui déterminent son action :

  • l’urgence climatique,
  • la justice climatique,
  • l’efficacité climatique.

L’urgence climatique

La Présidente de la COP21 s’est mobilisée en faveur d’une entrée en vigueur rapide de l’Accord de Paris, notamment au sein de l’Union européenne. Ségolène Royal a appelé l’ensemble des parties à ratifier l’Accord sur le climat au plus tôt pour en élargir l’universalité et à célébrer son entrée en vigueur le 4 novembre prochain. Les procédures doivent maintenir cet état d’esprit d’urgence.

La justice climatique

La Présidente de la COP21 a rappelé que la réussite de l’application de l’Accord de Paris est liée aux financements climat. La feuille de route des 100 milliards de dollars pour les pays en développement souligne que l’objectif sera atteint en 2020.

L’efficacité climatique

Elle repose sur :
 

  • la transformation des contributions nationales en lois et politiques d’investissements,
  • la mobilisation de tous les acteurs dans les coalitions de l’Agenda de l’Action. Ségolène Royal s’est engagée à rendre compte du bilan de son action concernant les coalitions dans lesquelles la Présidence française s’est particulièrement investie.
  • la transparence dans la mise en œuvre des engagements liés à l’Accord de Paris,
  • la poursuite de la mobilisation. «A ce titre, l’ordre du jour de la première Conférence des Parties à l’Accord de Paris doit être vigoureux, politique, offensif, capable d’entrainer et être à la hauteur de cet effort considérable qui a été fait pour obtenir les ratifications dans ce délai de 9 mois.»


 Télécharger le communiqué (PDF - 96 Ko)

Imprimer