Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

A la découverte des réseaux et compteurs électriques de demain

20 mai 2014 (mis à jour le 17 juin 2014) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Ségolène Royal a inauguré, mardi 20 mai, le site témoin d’ERDF pour les compteurs et réseaux électriques de nouvelle génération. L’occasion de rappeler l’importance des innovations dans le succès de la transitions énergétique française.



Les compteurs électriques de demain à votre service

Lors de son déplacement, ce matin, à Électricité Réseau Distribution France (ERDF), la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a mis en lumière les atouts des compteurs électriques nouvelle génération, ou compteurs communicants. Ils permettent en effet aux clients un accès facile et rapide à leur consommation détaillée d’électricité. Grâce à ces compteurs communicants, la facture est à présent établie sur la consommation réelle du client, et non plus sur une estimation et les opérations de relève et de maintenance sont effectuées à distance. Pour les économies d’énergie, ces nouveaux compteurs sont également une révolution puisqu’ils ouvrent la voie au développement de services en aval du compteur, qui permettront au consommateur de mieux gérer ses consommations. Enfin, les compteurs communicants permettent de mesurer les volumes produits par les installations de production d’électricité des particuliers (panneaux solaires par exemple), qui nécessitent aujourd’hui la pose d’un dispositif de comptage dédié. C’est donc dans une logique de transparence et de réduction de la consommation d’électricité que Ségolène Royal souhaite accélérer le déploiement du compteur électrique intelligent afin que, d’ici 2020, plus des 80% des compteurs électriques soient communicants.

 Des réseaux électriques intelligents pour une meilleure gestion de l’énergie

Durant cette visite, l’accent a également été mis sur les réseaux électriques intelligents, ou smart grids, symboles de la modernisation du paysage énergétique. Ces nouveaux réseaux permettent, en intégrant les nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication, de rendre le système électrique beaucoup plus observable et pilotable.
Mais les smart grids, tout comme les compteurs communicants, ont également comme fonction de fournir de meilleures conditions d’accueil aux énergies renouvelables. En effet, les réseaux d’hier avaient pour rôle d’acheminer l’électricité d’un lieu centralisé de production vers ses différents lieux de consommation. Aujourd’hui, avec le développement des énergies renouvelables, la production est de plus en plus dispersée et intermittente, obligeant à repenser la gestion du réseau afin d’assurer à chaque instant l’équilibre production-consommation.

 

 

Imprimer