Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Accélérer le développement des énergies renouvelables en France

12 février 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

La mise en œuvre de l’Accord de Paris engage la France à être exemplaire dans la mise en œuvre de la transition énergétique. Dans cette dynamique, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique ont présenté, mercredi 10 février 2016, une communication en Conseil des ministres relative au développement des énergies renouvelables en France.


Des objectifs ambitieux en matière d’énergie renouvelables

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif ambitieux de porter la part des énergies renouvelables à 32 % de la consommation totale d’énergie en 2030. A cette date, les énergies renouvelables doivent représenter 40 % de la production d’électricité, 38 % de la consommation finale de chaleur, 15 % de la consommation finale de carburant et 10 % de la consommation de gaz. Ces objectifs sont encore plus ambitieux pour les outre-mer, dont l’objectif fixé par la loi de transition énergétique est d’atteindre 50 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2020, et l’autonomie énergétique à l’horizon 2030.

La feuille de route 2016

Les actions menées en 2016 vont s’accélérer autour de 5 priorités, pour augmenter à nouveau de 25 % les bons résultats de 2015 et créer de nouveaux emplois :

  • continuer de simplifier les procédures administratives ;
  • amplifier les appels d’offres et la mobilisation du fonds chaleur ;
  • mobiliser les territoires ;
  • mettre en place une ingénierie financière pour accompagner l’accroissement des investissements ;
  • développer les filières industrielles françaises sur le territoire national et à l’export.

► Lire l’intégralité du compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 10 février 2016

Crédit photos Une : Arnaud Bouissou/MEDDE

Imprimer