Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Accessibilité numérique et le RGAA 3.0

21 janvier 2016 (mis à jour le 28 janvier 2016)
Imprimer

L’accessibilité du Web revient sur le devant de la scène, avec la présentation du projet de loi sur le numérique, débattu mi-janvier à l’Assemblée nationale. Le Web doit lui aussi, depuis 2005, être accessible aux personnes handicapées. En d’autres termes, ces dernières doivent pouvoir percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec le Web, tout comme elles peuvent contribuer sur le Web. Pourtant, ce sont aujourd’hui moins de 4 %* des sites internet qui se sont déclarés conforme au RGAA.

Le Référenciel général d’accessibilité pour les administrations (RGAA), créé pour répondre aux « recommandations internationales pour l’accessibilité de l’Internet » ainsi que le demandait la loi n°2005-102 du 11 février 2005 connait, depuis avril 2015, une nouvelle version : le « RGAA 3.0 ». Ce référentiel, très technique, propose une traduction opérationnelle des critères d’accessibilité issus des règles internationales ainsi qu’une méthodologie pour vérifier la conformité à ces critères. Cette nouvelle version permet de le mettre à jour et de le rendre plus opérationnel.

Le référentiel est téléchargeable sur le lien suivant : http://references.modernisation.gouv.fr/referentiel

Vous y trouverez également une introduction au RGAA ainsi qu’un guide d’accompagnement.

En parallèle, le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) a publié un guide « Contribuer sur le Web de manière accessible » dans le but d’aider les fonctionnaires à rendre leurs contenus sur le net plus accessibles. Il s’adresse à toute personne amenée à produire des contenus et explique comment insérer un texte, une image, un contenu multimédia ou bien embarqué depuis un autre site web.

Ce guide est consultable sur le lien suivant : http://disic.github.io/guide-contribuer_accessible/index.html

 

 

 

*selon une étude de BrailleNet/UPMC

Imprimer