Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Agir sur le trafic

29 août 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Sommaire :


      

Agir sur le trafic

15 septembre 2014 (mis à jour le 23 juin 2016)


La restriction de la circulation en cas de pic de pollution
 

De manière pérenne : les zones de circulation restreintes

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit de donner aux collectivités la possibilité de créer des zones de circulation restreinte au motif de la qualité de l’air et de la protection des populations vivant à proximité.
La circulation des véhicules les plus polluants y serait interdite, tout ou partie de l’année. De telles mesures sont d’ores et déjà en vigueur dans plusieurs capitales européennes.


En cas de pics de pollution : la circulation alternée

La circulation alternée fait partie des mesures d’urgence pouvant être prises dans les situations de dépassement du seuil d’alerte pour limiter l’ampleur des pointes de pollutions selon le principe suivant : les véhicules dont le numéro d’immatriculation est pair (respectivement impair) ne peuvent circuler que les jours pairs (respectivement impair).

Cette mesure est mise en place selon l’arrêté du 26 mars 2014, précisant les modalités de gestion des pics de pollution de l’air.

La circulation alternée a été mise en place le 23 mars 2015 en Île-de-France. La décision a été prise par le Préfet de police, après avis d’un comité d’experts. Voir les communiqués de presse des 20 mars et 10 avril 2015.

La réduction de la vitesse de circulation

La mise en place de mesures de réduction de la vitesse de circulation sur certains grands axes permet la réduction des problèmes de congestion et participe également à la réduction des émissions des polluants du trafic.
Pour en savoir plus :

 

      
Imprimer