Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Application « Un bon air chez moi »

30 septembre 2016
Imprimer

 

De nombreux polluants volatils présents dans nos environnements intérieurs sont susceptibles de présenter des effets sur la santé. On constate une spécificité de la pollution à l’intérieur des logements par rapport à l’extérieur. En effet, si les émissions extérieures ont bien sûr une influence sur la qualité de l’air intérieur, les activités humaines (appareils à combustion, ménage, cuisine…), matériaux de construction, mobiliers, produits de décoration… peuvent également émettre des polluants volatils.

Les français passent en moyenne 16 heures par jour dans leur logement et 10 % des logements comportent des concentrations très élevées pour plusieurs polluants simultanément : il est donc important de sensibiliser les Français sur les bonnes pratiques à avoir dans son logement.

Le ministère a mis en ligne en septembre 2016 une application « Un bon air chez moi ». Cet outil doit permettre, à partir d’une série de questions simples, d’avoir un premier bilan de la qualité de l’air dans son logement et d’identifier des solutions pour l’améliorer, qu’il s’agisse du comportement (ouverture des fenêtres, usage de certains produits) ou d’amélioration de l’habitat.

 Aller sur l’application « Un bon air chez moi »

 

Imprimer