Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

apports des matrices de comptabilité sociale et environnementale pour évaluer la durabilité des élevages en Bretagne -

Apports des matrices de comptabilité sociale et environnementale pour évaluer la durabilité des élevages en Bretagne

6 mai 2016 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 144 - Mai 2016

Quantifier l’ensemble des emplois liés à une filière constitue une question très souvent posée par les décideurs politiques et les responsables professionnels. Ce document présente la méthodologie et les sources de données utilisées dans une étude visant à fournir un outil d’évaluation des emplois liés aux filières d’élevage en Bretagne et ses utilisations possibles.

L’ensemble des flux économiques de la France puis de la Bretagne ont été mesurés et modélisés dans des matrices de comptabilité sociale, en distinguant les produits et activités agricoles et agroalimentaires. La réalisation de simulations économiques (illustrées dans l’étude par l’impact de l’embargo russe) à partir de ces matrices permet de déduire les emplois indirects et induits par l’élevage sur ces territoires en appliquant des contenus en emplois à chaque secteur d’activité suite à un choc économique ou à la mise en oeuvre de politiques publiques sectorielles.

L’étude propose un premier calcul des bilans minéraux pour les élevages bretons, qui illustre comment les simulations économiques peuvent être enrichies par des éléments environnementaux, dans une optique de durabilité.

Le grand nombre de données nationales et régionales rassemblées pour l’étude sont publiques pour la plupart et l’ensemble des hypothèses posées sont transparentes. Les données travaillées pourraient être partagées et mobilisées par l’ensemble des acteurs économiques nationaux ou bretons pour intégrer une dimension socio-économique dans leurs propres travaux autour des filières d’élevage.