Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

le bilan carbone des biocarburants : vers une prise en compte des changements indirects d'affectation des sols -

Bilan carbone des biocarburants : vers une prise en compte des changements indirects d’affectation des sols

5 mars 2013 (mis à jour le 25 juin 2013) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 79 - Mars 2013

L’article décrit le bilan carbone des biocarburants, puis explicite les mécanismes et les impacts des changements d’affectation des sols (CAS) liés au développement des cultures énergétiques.

Deux études menées en France, finalisées en 2012, sont ensuite présentées. Elles confirment l’importance des CAS indirects liés au développement des biocarburants en France et dans l’Union européenne et convergent avec les études menées par la Commission européenne (CE).

Malgré les difficultés méthodologiques pour quantifier ce phénomène, il apparaît nécessaire de prendre en compte les impacts des CAS indirects dans les politiques de développement des biocarburants.

Pour lutter contre les impacts des CAS indirects, quatre options stratégiques ont été envisagées par la CE : l’article en fait une analyse comparative qualitative.

En octobre 2012, la CE a proposé de prendre en compte les valeurs de CAS indirects dans l’évaluation des biocarburants, de limiter la contribution des biocarburants de première génération à l’atteinte des objectifs européens et incite à développer des biocarburants de seconde génération qui n’interfèrent pas directement avec la production alimentaire mondiale.

Cette proposition devrait être débattue dès le premier semestre 2013 sous l’égide de la présidence irlandaise du conseil européen.