Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Plan d’action mobilités actives (PAMA)

30 septembre 2015 - Transports
Imprimer

Sommaire :


Bilan positif du 1er plan d’action national pour la pratique du vélo et de la marche

15 septembre 2015 (mis à jour le 29 septembre 2015)

Près de 18 mois après la présentation des 25 mesures du plan national d’action pour la pratique du vélo et de la marche (PAMA), annoncé en mars 2014, Ségolène Royal et Alain Vidalies ont dressé un bilan positif de leur mise en œuvre : plus de 80 % s’appliquent d’ores et déjà ou sont engagées.



Parmi ces mesures mises en œuvre, plusieurs marquent l’impulsion forte donnée par l’Etat pour inciter à l’usage du vélo.

Des mesures pour simplifier la vie des cyclistes et favoriser l’intermodalité 

  • La modification du code de la route, avec la publication en juillet 2015 du décret « partage de la voirie » destiné à faciliter la circulation des piétons et des cyclistes. Un arrêté interministériel publié dans les tous prochains jours permettra également aux collectivités territoriales d’introduire des nouvelles règles de signalisation routière : utilisation élargie du cédez le passage au feu rouge, ou encore marquage au sol de zones à circulation apaisée.
  • L’adoption de l’indemnité kilométrique vélo, dans la loi pour la transition énergétique et la croissance verte. Une expérimentation réussie de 6 mois auprès de 18 entreprises a permis d’observer une hausse de 50 % de l’usage du vélo pour les déplacements domicile-travail. Des décrets prévus pour cet automne viendront préciser les modalités d’application de cette mesure.
  • La possibilité de réserver une place pour un vélo lors de l’achat en ligne de certains billets de train à réservation obligatoire, rendue possible depuis septembre 2014.
  • L’obligation de définir des plans de stationnement sécurisé pour les vélos dans les gares, prévue dans la loi sur la réforme ferroviaire.
  • L’essor de la semaine du vélo à l’école et au collège, et des initiatives prises pour l’apprentissage et la promotion du vélo, en particulier à travers les vélos-écoles.
  • La création d’outils pédagogiques sur les risques liés à la cohabitation des piétons et des cyclistes avec les véhicules lourds à l’intention des apprentis conducteurs de poids lourds. Ces outils ont été financés et pilotés par le MEDDE et réalisés avec le concours de l’Education Nationale et des formateurs de la profession.

 Ségolène Royal et Alain Vidalies ont salué l’engagement des représentants associatifs et du club des parlementaires pour le vélo, pour faire avancer ce plan d’action national.

Lancement d’un PAMA 2 avec de nouvelles mesures dès 2016

Le vélo est un mode de transport efficace, économique, bénéfique pour la santé et l’environnement, et offrant un potentiel touristique exceptionnel. En cette année où la France accueille la COP 21, il est plus que jamais nécessaire d’aller encore plus loin, et d’inventer de nouveaux outils pour ancrer de façon durable la marche et le vélo dans le quotidien des français. Les modes actifs doivent être une alternative crédible à la voiture, en particulier en combinant le vélo et les transports collectifs.

Ainsi, Ségolène Royal et Alain Vidalies annoncent ce jour le lancement d’un PAMA 2, avec l’élaboration de nouvelles mesures d’ici le début de l’année 2016. Deux groupes de travail seront placés sous la présidence de parlementaires : l’un sur les enjeux de mobilité et l’autre sur ceux de l’économie.

 

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou/MEDDE.

Imprimer