Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Bisphénol A : Entrée en vigueur de l’extension de l’interdiction à tous les contenants alimentaires

1er janvier 2015 (mis à jour le 6 août 2015) - Prévention des risques
Imprimer

Entrée en vigueur au 1er janvier 2015 de l’extension de l’interdiction du bisphénol A à tous les matériaux au contact alimentaire.


L’interdiction du bisphénol A dans tous les matériaux au contact alimentaire est entrée en vigueur au 1er janvier 2015.

Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique utilisé couramment pour la fabrication industrielle de plastiques. Ces matériaux sont largement utilisés dans des produits de consommation courants comme les récipients pour l’eau et la nourriture. Ils rentrent notamment dans la composition de nombreux matériaux contenant des aliments, tels que les produits de consommation en polycarbonate (biberons, vaisselle, récipients destinés au four micro-ondes et boîtes pour la conservation des aliments) ou les emballages avec un film protecteur ou un revêtement époxy-phénolique (cannettes, boîtes de conserve et couvercles métalliques). Il est présent également sur certains tickets de caisse.

Cette substance est déjà interdite dans les biberons depuis juin 2010 en Europe, à la suite d’une action française, et dans les contenants alimentaires destinés aux nourrissons et enfants en bas âge depuis janvier 2013.

>> Pour en savoir plus sur les perturbateurs endocriniens

Janvier 2015 : Entrée en vigueur au 1er janvier 2015 de l’extension de l’interdiction du bisphénol A à tous les matériaux au contact alimentaire.
Avril 2014  : Lancement de la stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens, en savoir plus
- Aout 2013 : Lancement de la consultation publique sur les propositions issues du groupe de travail, en savoir plus
- Juin 2013 : Rapport du groupe de travail sur la future stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, en savoir plus
- Mars 2013  : Rapports de l’ANSES sur l’évaluation des risques du Bisphénol A pour la santé humaine, et sur les substitutions du Bisphénol A, en savoir plus, en savoir plus
- 1er semestre 2013 : Création et réunions du groupe de travail perturbateurs endocriniens pour des solutions pour lutter conter ce risque émergent
- Septembre 2012 : Engagement du gouvernement à l’issue de la Conférence environnementale d’élaborer une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, en savoir plus
- Décembre 2012 : Adoption de la loi interdisant le Bisphénol A dans les contenants alimentaires, en savoir plus
- Septembre 2011 : Rapport de l’ANSES sur les effets sanitaires du Bisphénol A, en savoir plus
-2005 : Lancement du programme national de recherche sur les perturbateurs endocriniens pour soutenir la recherche fondamentale, en savoir plus
-2002 : Définition des perturbateurs endocriniens par l’OMS, en savoir plus

Imprimer