Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Brigitte Thorin, nouvelle déléguée ministérielle à l’accessibilité

30 août 2016
Imprimer

 

Le 1er juillet dernier, j’ai été nommée Déléguée ministérielle à l’accessibilité.

 

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a fait de l’accessibilité une condition de l’égalité des chances et de la participation de tous à la vie de la Cité traduisant ainsi l’évolution des mentalités et le changement du regard de la société sur le handicap. Par personnes handicapées, il convient d’inclure tous les types de handicap : auditif, mental, moteur, psychique, visuel, les polyhandicaps et les handicaps évolutifs.

 

Etre en mesure de proposer une meilleure qualité de vie pour chacun de nos concitoyens, voilà le challenge proposé par le législateur lorsqu’il a adopté la loi du 11 février 2005. La France a retenu, dans le respect de ses engagements internationaux, ces principes et veille à les mettre en oeuvre. Pour atteindre cet objectif ambitieux, un cadre, parfois ressenti comme contraignant mais porteur de ces évolutions au bénéfice de tous, a été élaboré. Puis, il a fallu donner du temps au temps et inventer de nouveaux dispositifs pragmatiques et ambitieux pour maintenir la dynamique quand cela s’est avéré nécessaire.

 

Près de 40 % de la population rencontre au moins une difficulté dans son cadre de vie quotidien. Et c’est pour ceci que faire évoluer nos villes, nos transports, les commerces, les logements, les lieux de travail, les lieux de loisirs… est une ardente obligation.

 

Un travail remarquable a été réalisé depuis 2005. Le sillon est tracé, les semailles en cours mais les moissons restent encore à venir.

 

Voilà pourquoi j’ai choisi cette fonction après une carrière riche en expériences techniques dans un premier temps et au service des ressources humaines dans un deuxième temps. Je me réjouis de participer à cette aventure avec l’ensemble des services de l’État, les associations, les élus, les entreprises et les acteurs de la société civile.

 

M’inscrivant dans la continuité des travaux de mes prédécesseur(e)s dont je tiens à saluer l’action, et plus particulièrement celle de Marie PROST-COLETTA qui a conduit le chantier de concertation de l’hiver 2013-2014 et porté le déploiement du dispositif Ad’AP, je mettrai tout en œuvre pour que l’accessibilité demeure au cœur des politiques publiques avec vous, pour chacun d’entre nous.

 

Brigitte THORIN

Imprimer