Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

COP 21 - Ségolène Royal annonce 1 milliard d’euros de financements nouveaux de la BEI en faveur de la transition énergétique en France

7 décembre 2015 - COP 21
Imprimer

« Trois mois après la promulgation de la Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, les financements sont au rendez-vous. Un milliard d’euros de la BEI va être consacré à des projets concrets au cœur des villes et des territoires pour soutenir une croissance verte, génératrice d’emplois » a déclaré Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, lors d’une cérémonie de signatures avec la Banque européenne d’investissement (BEI) à la COP 21, en présence de son Vice-Président Ambroise Fayolle.


Ce 7 décembre 2015, la BEI qui est la Banque de l’Union européenne a confirmé le financement de plusieurs projets de grande envergure ayant un impact direct sur la vie quotidienne des français dans les domaines du logement, de l’efficacité énergétique des bâtiments, du soutien aux PME et ETI, ou encore de la biomasse. « Des financements emblématiques en cette COP 21 qui marquent notre ferme volonté de soutenir une économie verte, engagée et performante a souligné le Vice-Président Ambroise Fayolle. L’action en faveur du climat est une priorité pour la BEI : cela devrait représenter près de 40% de notre activité en France en 2015. »
 
Une enveloppe financière de 400 M€ - menée en partenariat avec les banques BPCE, la Banque Postale et le Crédit Agricole SA - sera ainsi dédiée à la construction et à la réhabilitation des bâtiments publics en France pour réduire leur consommation énergétique tout en optimisant leur performance énergétique. Effectif dèsjanvier 2016 sur l’ensemble du territoire français, ce projet permettra d’avoir un impact positif sur l’emploi parallèlement à la réduction des coûts de fonctionnement de ces bâtiments. Toujours dans le domaine de la rénovation et de l’efficacité énergétique des bâtiments, la BEI en partenariat avec le Crédit coopératif consacrera 75 M€ en faveur notamment de structures à vocation sociale, éducatives ou culturelle comme les associations, ainsi que les PME, ETI et coopératives agricoles. Crédit Coopératif bénéficiera également d’un mécanisme de partage des risques et de support technique, mis en place par la BEI avec la Commission européenne dans le cadre du programme Private Finance for Energy Efficiency.
 
Autre projet clef pour la transition énergétique en France : le développement de la biomasse. Le financement de la BEI (112 M€) à France Biomasse porté par Engie permettra de soutenir la construction de quatre centrales à biomasse (chaleur uniquement ou cogénération, capacité de 20-60 MWth) à Forbach, Épinal, Lacq et Nantes. Elles remplaceront des installations existantes alimentées aux combustibles fossiles. Les usines à biomasse seront essentiellement alimentées par du bois régional. La chaleur produite sera destinée aux réseaux de chauffage urbain ou à des utilisateurs industriels et, en cas de cogénération, l'électricité sera injectée dans le réseau national.
 
Le logement des particuliers est également au cœur de l’action de la BEI en France. Dans le cadre d’un programme global de 400 M€ - la Banque de l’Union européenne a commencé à financer les premières Sociétés de Tiers financement pour que les particuliers puissent être accompagnés et avoir accès à un logement « plus vert », rénové et économe en énergie. Grâce à l’intervention de la BEI, les propriétaires de logements bénéficieront de conditions de prêts très attractives. La BEI a également soutenu par un financement de 20 M€ le 1er fonds d’investissement en France entièrement dédié à la « Troisième Révolution industrielle » pour soutenir entrepreneurs et porteurs de projet.
 
Partenaire clef de la France dans la lutte contre les effets du changement climatique, la BEI a consacré près de 40% de son activité en 2015 au financement de projets respectueux de l’environnement et économes en carbone, dépassant très significativement l’objectif (25%) que s’est fixé la BEI au sein des pays de l’Union européenne (UE). Forte de sa notation triple A, la BEI offre aux bénéficiaires des conditions financières très attractives pour une activité qui concerne tous les secteurs clefs de l’économie française.

Télécharger le communiqué (PDF - 33 Ko)
 
 
Contacts pour la presse :
 
BEI : Anne-Cécile Auguin,a.auguin@bei.org, +352 43 79 83330 / +352 621 36 19 48
Site web : www.bei.org/press - Service de presse : +352 4379 21000 – presse@bei.org
Suivez la BEI sur Twitter @EIBtheEUBank
 
Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie :
Bureau des relations presse du Ministère
01 40 81 78 31 - secretariat.presse@developpement-durable.gouv.fr
 

Imprimer