Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

COP21 – « Solutions pour le climat » : Ségolène Royal signe un accord pour la croissance verte avec les gouverneurs de Californie, de Washington et du Vermont

7 décembre 2015 - COP 21
Imprimer

Ségolène Royal a signé au nom de la France trois déclarations communes avec Jerry Brown, gouverneur de Californie, Jay Inslee, gouverneur de Washington et Peter Shumlin, gouverneur du Vermont pour promouvoir l’innovation et l’échange de technologies dans les secteurs clés de la croissance verte


La ministre a souligné que « cette coopération entre la France et plusieurs Etats américains va accélérer la création d’emplois non délocalisables et relancer les investissements dans les territoires engagés  ».

Les trois déclarations visent à intensifier les efforts pour l’atténuation du changement climatique, l’adaptation et la résilience, en renforçant notamment la collaboration entre les autorités locales. Cette initiative permettra aussi de répondre aux conséquences des événements climatiques intenses, comme les feux de forêt et les inondations.

Par ailleurs, plusieurs domaines de la transition énergétique feront l’objet de démarches communes :

  • Gestion de l’eau  : la France et les trois Etats américains partageront leurs meilleurs pratiques en matière de gestion de la ressource en eau, dont l’approvisionnement des zones agricoles, la gestion par bassin d’inondation et la montée des eaux ;
  • Transports  : la France et les trois Etats américains développeront des applications technologiques dans les domaines stratégiques du transport (grande vitesse ferroviaire, véhicules zéro émission, transports en commun et planification urbaine) ;
  • Energies propres : la France et les trois Etats américains partageront leurs initiatives pour encourager le développement des énergies renouvelables, du stockage d’énergie, des réseaux intelligents et des techniques d’efficacité énergétique ;
  • Bâtiment et villes durables : la France et les trois Etats américains élaboreront ensemble des projets innovants pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et développer des agglomérations plus résilientes ;
  • Collaborations au niveau régional et local : la France et les trois Etats américains renforceront les projets de recherche communs liés aux infrastructures et à la croissance urbaine durable.
     


Imprimer