Journées européennes du patrimoine 2014

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Changement climatique : Publication du Rapport du GIEC « impacts, adaptation et vulnérabilité »

31 mars 2014 (mis à jour le 8 avril 2014) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Le président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), le Dr Rajendra Pachauri, a présenté le 31 mars le Volume 2 du 5ème Rapport d’évaluation du GIEC intitulé "Changements climatiques 2014 : impacts, adaptation et vulnérabilité", à l’issue de l’adoption du résumé à l’intention des décideurs.


Réunies à Yokohama, les délégations des Etats-membres du Giec ont adopté à l’unanimité le texte préparé par les scientifiques du Groupe de travail 2.

Intitulé « Changements climatiques 2014 : conséquences, adaptation et vulnérabilité », ce Volume 2 présente en détail les incidences des changements climatiques à ce jour, les risques à venir dus à l’évolution du climat et les possibilités d’interventions efficaces pour réduire ces risques.

Les effets des changements climatiques se font déjà ressentir dans tous les secteurs et dans tous les milieux (agriculture, santé, écosystèmes terrestres et océaniques, approvisionnement en eau… ), et sur tous les continents et les océans (des petites îles aux grands continents), des plus riches aux plus pauvres.

Pour Christopher Field, coprésident du Groupe de travail II, « les populations, les écosystèmes et les sociétés du monde entier sont vulnérables, mais leur degré de vulnérabilité diffère selon les endroits. Souvent les changements climatiques interagissent avec d’autres sources de stress pour accroître les risques. »

Le monde est pourtant mal préparé aux risques du changement climatique et l’adaptation peut contribuer éminemment à réduire ces risques. Selon M. Vicente Barros, autre coprésident du Groupe de travail II, « dans de nombreux cas, nous ne sommes pas préparés aux risques climatologiques auxquels nous faisons

déjà face. Investir dans une meilleure préparation peut être payant tant à l’heure actuelle qu’à l’avenir. »

Le rapport indique que s’il existe des possibilités de réagir à ces risques, ils seront difficiles à gérer dans le cas d’un réchauffement important.

Au total, 309 auteurs coordonnateurs principaux, auteurs principaux et réviseurs représentant 70 pays ont produit ce rapport. Ils ont bénéficié de l’aide de 436 contributeurs et de 1 729 réviseurs experts et gouvernementaux.

 

 

 

 

 

Le Volume 1 traitant des éléments scientifiques a été publié fin septembre 2013. Le Volume 3 traitant de l’atténuation du changement climatique sera publié en avril 2014. Le Rapport de synthèse achèvera le cycle de publication du 5e Rapport d’évaluation du GIEC en octobre 2014.

Imprimer