Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Année 2016

16 août 2016 - Bâtiment et ville durables
Imprimer

Sommaire :


      

Classement des coteaux historiques du Champagne sur le territoire des communes de Aÿ, Champillon, Cumières, Damery, Dizy, Hautvillers, Mareuil-sur-Aÿ, Mutigny et Saint-Imoges (Département de la Marne)

8 juin 2016 (mis à jour le 17 août 2016)

Par décret du 2 juin 2016 publié au Journal Officiel du 5 juin 2016, sont classés parmi les sites du département de la Marne les coteaux historiques du Champagne, sur le territoire des communes d’Aÿ, Champillon, Cumières, Damery, Dizy, Hautvillers, Mareuil-sur-Aÿ, Mutigny et Saint-Imoges.




©DREAL Champagne-Ardenne

Superficie : 2 448 hectares environ
Critères de classement : historique et pittoresque

Madame Ségolène ROYAL, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, vient de signer le décret de classement des coteaux historiques du Champagne

Les coteaux historiques du Champagne se situent à l’est du bassin parisien, sur la cuesta d’Ile-de-France, dans le département de la Marne, en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Ils sont centrés sur le versant sud de la Montagne de Reims. Le vignoble s’étage sur le coteau depuis le fond de vallée jusqu’à la limite forestière. La morphologie paysagère est singulière, soit en amphithéâtres (petit amphithéâtre de Cumières et grand amphithéâtre de Hautvillers), soit en reliefs qui s’étirent vers l’est. En haut de coteau, l’abbaye de Hautvillers est un lieu emblématique situé entre la forêt et le vignoble. Elle abrita, à la fin du 17ème et au début du 18ème siècle, le moine Dom Pérignon qui fut à l’origine de la qualité des vins de Champagne par la sélection des cépages et l’assemblage des raisins avant pressurage.


©DREAL Champagne-Ardenne

Le classement, au titre du code de l’environnement, est une reconnaissance de l’histoire du champagne et du caractère typique de son vignoble. Il vient confirmer la reconnaissance culturelle d’un plus vaste ensemble intervenue à l’occasion de l’inscription sur la liste du patrimoine mondial des « Coteaux, maisons et caves de Champagne » le 4 juillet 2015. Les enjeux du classement sont la conservation des caractéristiques stables du paysage (étagement typique des modes d’occupation du sol, petits bosquets et arbres isolés, dessin géométrique et aspect des chemins du vignoble) et la bonne intégration dans le paysage des nouvelles infrastructures ou des aménagements.

      
Imprimer