Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

les comportements d'achat en présence d'affichage environnemental : les enseignements d'une enquête par expériences de choix -

Comportements d’achat en présence d’affichage environnemental : les enseignements d’une enquête par expériences de choix

6 juin 2016 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 149 - Mai 2016

L’affichage environnemental vise à sensibiliser les consommateurs à l’impact environnemental des produits qu’ils achètent. Il consiste à afficher une information quantitative, par exemple à travers une échelle graduée, sur l’empreinte environnementale des produits. L’étude analyse l’impact d’un tel dispositif sur les choix des consommateurs, à travers une enquête avec expériences de choix hypothétiques sur 5 000 répondants. Elle estime leurs consentements à payer pour des produits de meilleure qualité environnementale. Les résultats révèlent une grande hétérogénéité des préférences entre consommateurs et concluent à une forte sensibilité de ces derniers à la qualité environnementale. Le consentement à payer médian pour des produits plus respectueux de l’environnement serait ainsi près du double du consentement à payer pour les marques connues. Les résultats suggèrent également que l’affichage environnemental est susceptible de toucher une cible de population plus large que celle des écolabels (qui se traduisent par la présence d’un logo sur certains produits). Enfin, l’efficacité du dispositif diffère selon son caractère obligatoire ou volontaire : lorsque l’affichage n’est pas obligatoire, le consommateur tend à considérer les produits non étiquetés comme de qualité environnementale moyenne, conduisant les producteurs à ne révéler leur performance environnementale que lorsqu’elle est supérieure à la moyenne. L’affichage environnemental se rapproche alors des écolabels.