Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

la comptabilité des flux de matières dans les régions et les départements : guide méthodologique -

Comptabilité des flux de matières dans les régions et les départements - Guide méthodologique

18 juin 2014 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Références - Juin 2014

Les territoires sont traversés de flux de matières qui sont aujourd’hui mal connus. Combien de tonnes de matières de toutes natures sont extraites du sol d’un département, d’une région ? Combien sont importées, exportées ? Quel est le tonnage de matériaux de construction qui y est consommé ? Quelle quantité de déchets du bâtiment et des travaux publics y est produite ? Quelle est la consommation de matières alimentaires ? Quels gisements de ressources pourrait-on y identifier ? Face à ces questions pour la plupart sans réponse, une approche quantitative des flux de matières – i.e. une comptabilité matérielle – apparaît ainsi comme une nécessité dans le contexte de la finitude des ressources.

Alors que cette comptabilité est bien établie à l’échelle nationale et fait l’objet d’un rapportage international, très peu de territoires infranationaux ont fait l’objet de bilans de matières.

Ce guide, en s’appuyant sur l’initiative de la région Bourgogne, propose une déclinaison territoriale de la méthodologie d’Eurostat pour construire une comptabilité de flux de matières à un échelon infranational, des clés pour analyser les résultats de cette construction tout en reconnaissant les limites de cet exercice et donnant des pistes pour les dépasser.