Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Conférence environnementale 2016 : inventer les temps futurs

26 avril 2016 (mis à jour le 6 mai 2016) - Développement durable
Imprimer

Retrouvez les annonces du Président de la République, du Premier ministre et de Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, lors de la 4e Conférence environnementale.


Exercice d’intelligence collective, la 4e Conférence environnementale s’est achevée mardi 26 avril par la restitution des tables rondes et les discours de clôture de Ségolène Royal et de Manuel Valls. « Nous sommes mis en demeure d’agir et de réinventer notre monde » a souligné le Premier ministre.


ConfEnvi2016 : Réactions à chaud des... par FranceEcologieEnergie

La ministre Ségolène Royal a annoncé une réunion du Conseil national de la transition écologique début juin pour traduire en actes les propositions issues de la conférence et une feuille de route sera présentée en comité interministériel. « Je salue les parties prenantes et les témoins pour le travail accompli. La coconstruction permet de dégager le sens de l’intérêt collectif, malgré la diversité des opinions […] Nous devons inventer les temps futurs » a souligné la ministre.

Cette deuxième journée de conférence a permis la poursuite des débats dans les trois tables rondes et la restitution de celles-ci.

La table ronde 1 : Appliquer l’agenda des solutions pour la croissance verte. Deux sujets ont fait l’objet de consensus : le prix du carbone et le reporting des entreprises, inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Des débats ont eu lieu sur l’accompagnement des entreprises, la mutation des métiers et des compétences.
Retrouvez le document de la table ronde 1

La table ronde 2 : Impliquer les citoyens, les territoires et l’État dans la transition écologique a révélé un besoin d’exemplarité de l’État, vu comme un régulateur et un facilitateur. Les débats ont mis en évidence l’évolution vers la transparence des données, l’open data, et la manière dont elle peut être la plus utile aux citoyens et aux entreprises.
Retrouvez le document de la table ronde 2

La table ronde 3 : Préserver les milieux afin d’améliorer le cadre de vie et la santé pour tous a tourné autour des questions de pollution des milieux, mais aussi des perturbateurs endocriniens et des néonicotinoïdes. Sur le plan de l’urbanisme, la lutte contre l’artificialisation des sols a été un sujet très débattu.
Retrouvez le document de la table ronde 3

Imprimer