Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Conseil national de la mer et des littoraux : un nouvel espace de gouvernance

18 janvier 2013 (mis à jour le 24 janvier 2013) - Mer et littoral
Imprimer

Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche, a installé le Conseil national de la mer et des littoraux , le 18 janvier 2013, au Palais d’Iéna à Paris. Ce conseil consultatif est chargé de l’aménagement, la protection et la mise en valeur de l’espace maritime.


Vidéo du discours de Frédéric Cuvillier le 18 janvier 2013

 

Une instance de réflexion stratégique

L’’installation du Conseil national de la mer et du littoral (CNML) avait été confirmée lors de la Conférence environnementale des 14 et 15 septembre 2012.

Les membres du CNML, réunis pour la journée au Conseil économique social et environnemental, ont d’abord procédé à l’élection de leur bureau, avant d’entamer des travaux portant sur la définition de la stratégie nationale pour la mer et le littoral. A cette occasion, Frédéric Cuvillier a annoncé le lancement des Assises de la Mer et du littoral, série de rencontres autour des enjeux pour une ambition maritime et littorale des territoires, qui se dérouleront jusqu’en juillet sur tous les littoraux français.

Un rôle de proposition auprès du gouvernement.

Discours de Frédéric Cuvillier au CESE. Crédits photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Le CNML a un rôle de proposition auprès du Gouvernement. C’est une instance de réflexion stratégique, lieu de débats et d’échanges, de concertation et d’observation. Il est composé de membres du Parlement, de représentants des collectivités territoriales des façades maritimes de métropole et d’outre-mer, de représentants des milieux socioprofessionnels et de la société civile, ainsi que de représentants des établissements publics concernés.

Le CNML est saisi pour avis par le gouvernement sur tous les sujets touchant à la mer et aux littoraux. Il définit les objectifs et actions nécessaires selon lui pour l’aménagement, la protection et la mise en valeur de la mer et des littoraux, dans une perspective de gestion intégrée des zones côtières. 

Imprimer