Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Contrat de plan Etat-Région et territoires à énergie positive : Manuel Valls et Ségolène Royal affirment le soutien financier de l’État pour accélérer la transition énergétique et écologique en Poitou-Charentes

4 mai 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer


Le Premier ministre a signé aujourd'hui le Contrat de plan État-Région de Poitou-Charentes qui comprend 4 volets : transition énergétique et écologique, mobilité, enseignement supérieur et recherche, développement local.
Quatre conventions de territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat ont également été signées par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et le chef du Gouvernement.


Le montant total du contrat de plan est de 1,181 milliards d’€ sur 6 ans, dont 45 % sont des crédits de l’Etat, 38 % des crédits de la région et près de 17 % des crédits des autres collectivités.

Le contrat est largement consacré à deux priorités du gouvernement, mobilisatrices et créatrices d’emplois : le volet mobilité (63 % des crédits), et le volet transition énergétique et écologique (21 %), qui dépendent du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie :
- Les opérations routières visent à consolider à la fois les fonctions de transit national et international et de développement économique local, en répondant aux enjeux de sécurité et de désenclavement et de diversification des usages.
- Les projets ferroviaires visent à moderniser le réseau, notamment pour tenir compte de l'augmentation du trafic voyageur générée par la mise en service en 2017 de la LGV Sud Europe Atlantique.
- Les investissements portuaires d'un montant de 50,5 millions d'euros, doivent permettre d'accroître l’attractivité et la valeur ajoutée du Grand Port Maritime de La Rochelle.


Dans la continuité de dix années de soutien à l’excellence environnementale par la Région, le montant consacré à la transition énergétique et écologique dépasse 250M€ :
- Des actions significatives sont proposées pour l’amélioration de la gestion quantitative et qualitative de l'eau et de la biodiversité, la préservation des ressources et des milieux naturels.
- Plusieurs projets de territoires seront soutenus pour réduire la consommation énergétique des particuliers, des entreprises et des collectivités et développer les énergies renouvelables.
La première convention d’appui financier aux « territoires à énergie positive pour la croissance verte » au titre du Fonds de financement de la transition énergétique a été signée avec la communauté d’agglomération du Grand Angoulême, pour une première tranche de 500.000 euros.
La communauté de communes du Thouarsais, le Pays châtelleraudais, et la Haute Saintonge ont signé une convention cadre pour la définition de leur programme d’action.
Ces programmes portent prioritairement sur 6 domaines clés d’intervention: le bâtiment, la mobilité, l’économie circulaire et les déchets, les énergies renouvelables, la biodiversité et l’éducation à l’environnement.
En cette année de la conférence de Paris sur le Climat, la mobilisation des territoires est essentielle à la réussite des engagements de l’Etat pour faire de la France la Nation de l’excellence environnementale.
 

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 87 Ko)

Pour toute information complémentaire, contact presse : 01 40 81 78 31

Imprimer