Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Contrôles des émissions de polluants atmosphériques et de CO2 menés sur les 22 premiers véhicules

14 janvier 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Comme promis par le gouvernement, la commission technique indépendante chargée d’évaluer les émissions des véhicules s’est réunie aujourd’hui. Elle a entendu le rapport de l’UTAC sur les 22 premiers véhicules.


1.Les investigations continuent pour atteindre un échantillon de 100 véhicules.

2.Sur les vérifications concernant d’éventuelles fraudes :

  • les tests confirment l’existence de logiciels de fraude sur les deux véhicules Volkswagen testés ;
  • les tests n’établissent pas l’existence de logiciels de fraude, tels que celui de Volkswagen, sur les véhicules testés des autres marques.
     

3.Sur les émissions :

  • les tests montrent des dépassements des normes, pour le CO2 et les oxydes d’azote, sur des modèles concernant plusieurs constructeurs étrangers et un constructeur français ;
  • les tests doivent donner lieu à des éclaircissements, en lien avec les constructeurs qui se sont déjà dits favorables à la poursuite de ce travail.


4.Renault a confirmé être prêt à échanger avec les membres de la Commission dès sa prochaine réunion. De même, les autres constructeurs seront invités.

5.La commission va poursuivre ses travaux pour continuer son analyse des tests, dont elle a validé aujourd’hui le cahier des charges pour que les 100 véhicules programmés soient testés, comme annoncé lors de l’installation de la Commission. Les résultats définitifs et les conclusions seront publiés à l’issue de l’ensemble des tests.

6.L’objectif que nous poursuivons est bien que les véhicules polluent moins et que les constructeurs soient accompagnés dans cette démarche. Chaque constructeur communiquera sur ses résultats et sur les actions qu’il compte prendre.

 Télécharger le communiqué (PDF - 56 Ko)

Imprimer