Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Croissance verte : Ségolène Royal inaugure le parc hydrolien de Paimpol-Bréhat et annonce le calendrier des appels d’offres commerciaux

13 mai 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

En déplacement à Brest et sur l’île d’Ouessant, vendredi 13 mai, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, a rappelé son ambition de développer les énergies renouvelables en mer.


Ambition sur les énergies renouvelables en mer

Sur l’éolien en mer posé, l’ambition est d’avoir 6 000 MW de projets attribués d’ici 2023.
Ségolène Royal a ajouté, à la demande des professionnels, un calendrier des appels d’offres commerciaux pour les énergies marines renouvelables dans l’arrêté de programmation pluriannuelle des investissements d’énergies renouvelables.

En ce qui concerne l’éolien flottant, la ministre annoncera en juillet 2016 les résultats de l’appel à manifestation d’intérêt PIA pour la réalisation de fermes pilotes.

Enfin, Ségolène Royal a annoncé la publication, dans les prochains jours, dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, du décret sur le complément de rémunération sur les énergies renouvelables. En juin paraîtra le décret sur la mise à disposition des données de consommation.

Inauguration du parc hydrolien de Paimpol-Bréhat et signature de conventions « Territoires à énergie positive »

L’hydrolienne du port de commerce de Brest sera mise en service dès l’été 2016, pour rejoindre une première machine. Elles formeront la plus grande ferme hydrolienne raccordée au monde, d’une capacité de production de 1MW.

Le déplacement de la ministre a également été l’occasion de signer trois conventions supplémentaires de territoires à énergie positive pour la croissance verte avec les élus de Brest Métropole, Lorient et Morlaix.

A Brest, Ségolène Royal a aussi visité le chantier du téléphérique à mobilité urbaine, exemple de projet de mobilité propre et responsable.

A Ouessant, signature du projet d’île à énergie positive pour la croissance verte

Sur l’île d’Ouessant, la ministre a signé une convention apportant un soutien de 1 000 000 € pour accompagner les efforts des îles du Ponant de réduction de leur dépendance aux énergies fossiles.

Imprimer