Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Agriculture et Forêt


30 avril 2013 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Sommaire :


      

Dates de floraison et de vendanges en Champagne

30 avril 2013 (mis à jour le 9 septembre 2015)

Cet indicateur rend compte de l’évolution des dates de floraison et de vendanges en champagne depuis 1951.



 En bref

Facile à comprendre pour le grand public, la date de vendanges est un indicateur pertinent du changement climatique. Bien que moins médiatique, la date de pleine floraison est un indicateur encore plus pertinent, car elle est indépendante de toute action de l’homme.

crédits : Fotolia / Onerc

 Crédits photo : Fotolia / Onerc

Chiffre-clé : aujourd’hui, en Champagne, les vendanges ont lieu 2 semaines plus tôt qu’il y a 20 ans.

 

Cliquez pour agrandir

L’évolution des dates de pleine floraison et de vendanges est une illustration régionale de changements manifestes du climat. Depuis 1987, ces deux stades gagnent en précocité. 
Aujourd’hui, en Champagne,les vendanges ont lieu deux semaines plus tôt qu’il y a vingt ans. Au cours de cette période, les rendements agronomiques n’ont pas diminué, au contraire, tandis que la maturité moyenne à la vendange a gagné 0,8%vol. d’alcool probable, à la faveur d’une maturation décalée sur des journées plus longues, plus chaudes et des teneurs en CO2 atmosphérique plus élevées, améliorant l’efficience de la photosynthèse.

 

Analyse technique et données

Évolution des dates de vendanges et des dates de floraison en Champagne depuis 1951

L’évolution des dates de pleine floraison et de vendanges est une illustration régionale de changements manifestes du climat. Depuis 1987, ces deux stades gagnent en précocité. C’est ainsi qu’aujourd’hui, en Champagne, les vendanges ont lieu en moyenne deux semaines plus tôt qu’il y a vingt ans (cf. moyennes décennales). Au cours de cette période, les rendements agronomiques observés n’ont pas diminué, au contraire, tandis que la maturité moyenne à la vendange a gagné 0,8 % vol. d’alcool probable, à la faveur d’une maturation décalée sur des journées plus longues, plus chaudes, et probablement grâce à des teneurs en CO2 atmosphérique plus élevées, améliorant l’efficience de la photosynthèse.

 

Couverture spatiale et temporelle des données

Depuis 1951 avec une fréquence annuelle. Représentativité régionale.

Provenance

Données du Comité interprofessionnel du vin de Champagne. Les dates de vendanges sont issues du ban des vendanges (arrêté préfectoral annuel). Les dates de pleine floraison sont issues des données de l’Association Viticole Champenoise

Tableau de la série

 Télécharger le tableau de la série (XLS - 81 Ko)

 

Responsable de l’indicateur

Sébastien DEBUISSON

Organisme propriétaire des données

Comité interprofessionnel du vin de Champagne

Définition de l’indicateur

Cet indicateur présente l’évolution de la date de floraison et de la date moyenne d’ouverture des vendanges en Champagne.

Méthode de calcul de l’indicateur

En Champagne, on compte environ 300 communes viticoles et l’on trouve trois cépages, le chardonnay, le pinot noir et le meunier. Les dates de vendanges sont déterminées en concertation par les professionnels sur la base de suivis de la maturation des raisins, puis officialisées par arrêté préfectoral. C’est le ban des vendanges. Il y a une date par commune et par cépage, soit à peu près 900 dates à l’échelle de la Champagne. La date de vendange retenue dans le jeu de données est la date moyenne, pondérée par les surfaces de chaque cépage dans chaque commune. Ce jeu de données permet de représenter l’évolution sur un demi-siècle des dates de vendanges, à l’échelle de la Champagne.

Nous avons ajouté au jeu de données les dates de pleine floraison. Celles-ci sont obtenues par croisement de différentes sources :
1/ enquête auprès de correspondants présents dans chaque commune viticole ;
2/ enquête auprès de correspondants à l’échelle de petites régions du vignoble (20 petites régions pour la totalité du vignoble champenois) ;
3/ informations issues de réseaux d’observations, type MAGISTER (600 parcelles suivies par an sur l’ensemble du vignoble champenois) ;
4/ informations issues des observations réalisées au sein des Maisons de Champagne.
On construit alors un indicateur qui s’affranchit des choix de l’homme. Cet indicateur peut être utilisé auprès des professionnels de la filière viticole ou arboricole.

On constate :
1/ que cet indicateur fournit les mêmes informations que l’indicateur dates de vendanges au niveau des tendances ;
2/ que l’écart "pleine floraison" - "vendanges" est relativement stable dans le temps, avec une moyenne autour de 96 jours de 1951 à 2014, mais une moyenne décennale à tendance décroissante.

Le jeu de données couvre la période 1951-2014. L’indicateur est la moyenne décennale, depuis 1960 et jusqu’à l’année passée, avec en trame de fond les données annuelles.

Fiabilité de l’indicateur

La donnée sur les dates de vendanges est factuelle, mais relève de décisions humaines. On pourrait ainsi craindre qu’elle manque de précision. L’indicateur le plus pertinent mais moins connu du grand public est la date de pleine floraison : stade phénologique facile à déterminer ne relevant d’aucune action de l’homme. Nous avons constaté que l’écart entre pleine floraison et vendange est relativement stable dans le temps. Dans les séries temporelles présentées, seules deux années voient leur cycle fructifère raccourci de façon importante, 1976 et 2003, en raison d’une canicule prolongée. L’observation de la moyenne décennale met toutefois en évidence un raccourcissement de cette période de près d’une semaine ces 40 dernières années.

La fiabilité de l’indicateur est rattachée à plusieurs paramètres :

  • La méthodologie utilisée pour son calcul
  • Les jeux de données permettant son élaboration :
    - couverture géographique et temporelle,
    - représentativité des jeux de données,
    - inter comparaison

Justification de l’indicateur

Fin du parcours viticole et début du parcours vinicole, la date de vendange est une date très importante au niveau de la filière. Les vendanges sont toujours l’objet d’attentions médiatiques importantes. Facile à comprendre pour le grand public, la date de vendange semble être un indicateur pertinent du changement climatique. Bien que moins médiatique, la date de pleine floraison est un indicateur encore plus pertinent du réchauffement climatique car celle-ci est indépendante de toute action anthropique.

Date de dernière actualisation de l’analyse technique et des données

23 février 2015.

      
Imprimer