Journées européennes du patrimoine 2014

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Stockage de déchets non dangereux

 



8 janvier 2010 - Prévention des risques
Imprimer

Sommaire :


      

Définition

8 janvier 2010 (mis à jour le 17 janvier 2011)


Le stockage est l’opération d’élimination ultime des déchets. Il concerne la fraction des déchets qui ne peut pas être valorisée par réemploi ou recyclage dans des conditions techniques et économiques du moment. L’appréciation du caractère ultime des déchets est opérée au niveau des territoires couverts par les plans d’élimination des déchets.

Alors que la décharge a été le mode de traitement privilégié des déchets, du fait de son coût particulièrement bas, les enjeux de protection de l’environnement associés à l’exploitation des décharges ont conduit à un renchérissement progressif des coûts d’exploitation de ce type d’installation. Ainsi, l’implantation d’une installation de stockage de déchets non dangereux (ISDnD) impose des mesures de conception et de construction faisant appel à plusieurs barrières de sécurité pour prévenir les risques de pollution des eaux souterraines et des sols.

Enfin, ce type d’installation requiert en général une emprise foncière non négligeable dont l’immobilisation se prolongera a minima 30 ans après l’arrêt de la réception des déchets.

La mise en décharge des déchets ne peut être évitée, pour la fraction ultime des déchets. L’existence de ce type d’installation est donc incontournable pour le bouclage du cycle de vie d’un produit.

      
Imprimer