Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Environnement Electronique ERATO (EEE)

8 novembre 2016 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Définition et apports

19 juin 2015 (mis à jour le 7 novembre 2016)

Un système de gestion du trafic aérien en route mais pour quels bénéfices côté bord ?



ERATO est l’acronyme de En Route Air Traffic Organiser. C’est un serveur qui fournit l’intelligence artificielle pour la totalité du nouveau système de gestion du trafic en route, EEE. Il permet de réaliser une prédiction de trajectoire pour chacun des avions gérés. Ainsi le système dans sa globalité propose aux contrôleurs aériens de nouvelles fonctionnalités l’aidant à la détection et à la résolution de conflits. La mise en service de EEE est une première étape vers la modernisation des systèmes en route et approches de la DSNA vers un environnement complétement électronique.
La mise en service de 4-FLIGHT qui sera le système de gestion du trafic aérien en route le plus innovant d’Europe, s’achèvera en 2020 dans tous les centres de contrôle en route de la DSNA. Ce système intégrera à terme les fonctionnalités du serveur ERATO.
 

Quelles améliorations apportera le système en route EEE ?

Sécurité et qualité du service de contrôle améliorées :

  • Détection anticipée des conflits potentiels, procédures de décision améliorées
  • Disponibilité des ressources mentales des contrôleurs aériens pour l’analyse et les actions de contrôle à entreprendre.
  • Accessibilité à une plus large palette d’outils d’alarme améliorant la conscience de la situation.

Ces nouvelles technologies recentrent les contrôleurs sur leurs missions prioritaires : fournir un service de gestion du trafic aérien sûr et efficace.

La mise en service opérationnelle débute :

  • En décembre 2015 : mise en service opérationnelle de EEE à Brest ACC
  • En novembre 2016 : mise en service opérationnelle de EEE à Bordeaux ACC

En 2014, un projet commun a été conclu entre l’ENAV (le prestataire de service du contrôle aérien italien) et la DSNA pour améliorer le concept ERATO et mettre en service ce serveur à partir de 2015, dans chacun de leurs environnements électroniques respectifs. Ils ont récemment signé un accord de partenariat pour poursuivre cette collaboration et développer ce nouvel outil qui deviendra le système le plus en pointe d’Europe pour la détection de conflit.

 

      
Imprimer