Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Depuis 2011, les Français produisent de moins en moins de déchets ménagers

15 janvier 2016 - Développement durable
Imprimer

Après avoir atteint un maximum en 2011, la production de déchets municipaux s’infléchit depuis pour s’établir à 34 millions de tonnes en 2013, soit 518 kg par habitant.


Évolution des déchets collectés par les municipalités

Cette évolution incombe principalement à la réduction des ordures ménagères résiduelles collectées en mélange dont la production par habitant est passée de 326 kg en 2005 à 270 kg en 2013.

La conjoncture économique, la limitation du suremballage et les campagnes de prévention expliquent cette tendance.

La collecte sélective, en porte à porte, en apport volontaire et en déchèteries, poursuit sa progression : elle concerne près de la moitié des déchets ménagers et assimilés collectés en 2013.

Les apports en déchèteries (au nombre de 4630 en 2013) se stabilisent à 9,4 millions de tonnes, dont 3,8 millions de tonnes de déchets verts et 3 millions de tonnes d’encombrants.

Les matériaux secs (verre, emballages, journaux, magazines) collectés hors déchèteries s’élèvent à 5 millions de tonnes.

Pour en savoir plus, consultez les chiffres clés de l’environnement.

Imprimer