Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Véhicules propres : enjeux, définitions et objectifs

2 avril 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Sommaire :


      

Des véhicules propres pour réussir la transition énergétique - consultez la brochure

6 octobre 2014 (mis à jour le 19 novembre 2014)

La brochure sur les véhicules propres vient de paraître. Elle synthétise les grands objectifs du gouvernement dans ce secteur et les solutions développées pour inciter à la mobilité durable.



Le développement des véhicules propres est aujourd’hui essentiel afin de réduire nos émissions de gaz à effets de serre, et leurs impacts sur la santé et l’environnement. Le secteur des transports représente aujourd’hui 70 % de la consommation finale des produits pétroliers. Le développement des véhicules propres est une solution qui permettrait par ailleurs d’alléger la facture énergétique de la France, déjà trop lourde.
Publié dans le cadre du vote du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte à l’Assemblée nationale, cette brochure permet d’y voir plus clair sur les mesures engagées tant pour les particuliers : bonus-malus majoré, prime à la conversion, aides à l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, que pour les entreprises ou les collectivités locales.

 

Quelques chiffres :

  • Le pétrole fournit aujourd’hui 98 % du carburant des transports ;
     
  • En 2012, le secteur des transports représentait : 59 % des émissions de dioxyde d’azote (Nox) (transport routier 54 %, autres transports 5 %), 16 % des émissions de particules PM10 (transport routier 14 %, autres transports 2 %) 19 % des émissions de particules fines PM2,5 (transport routier 17 %, autres transports 2 %) ;

     
  • Le développement des véhicules propres devrait générer en France une activité économique de 15 milliards d’euros à l’horizon 2030 ;
     
  • Acquérir au moins 50 % de véhicules propres (électriques, ou ayant un très faible niveau d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques), c’est l’objectif fixé aux services de l’État pour l’achat de leurs véhicules légers par le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte ;
  • 7 millions de points pour les voitures électriques sont prévus pour 2030 par le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte ;
     
  • Dans le cadre des investissements d’avenir et via le programme véhicule routier du futur géré par l’Ademe, une enveloppe de 750 millions d’euros finance le développement de nouvelles technologies dans le secteur des véhicules routiers.
     

 

      
Imprimer

En savoir plus

 

  •  Consultez le site Car Labelling : comparateur des véhicules neufs (bonus écologique, consommations d’énergie, rejets de CO2 et polluants réglementés...)

 


Brochure : Des véhicules propres pour réussir la transition énergétique

 

Voir la vidéo : "Je roule à l'hydrogène", dans le dossier dédié aux systèmes énergétiques intelligents.


 

Panorama énergies-climat :