Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Deuxième journée des négociations sur le climat et ouverture de l’Action mondiale pour le climat

10 novembre 2016 - COP 21
Imprimer

Deux grands sujets ont dominé la journée du mardi 8 novembre : les règles de la mise en œuvre de l’Accord de Paris avec l’adoption de l’ordre du jour de la première réunion de la Conférence des Parties à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et le bilan mondial prévu en 2023 pour faire le point sur les contributions nationales de chaque pays.


Compte tenu du nombre impressionnant de sujets à l’ordre du jour mardi 8 novembre, les quelque 20 000 participants du monde entier se sont rapidement engouffrés dans les salles de négociation.

L’action mondiale pour le climat

Le programme de l’action mondiale pour le climat va permettre, pendant les deux semaines de la conférence, de réunir 150 acteurs non gouvernementaux pour permettre de mettre en œuvre la transformation de l’économie dans les domaines de la forêt, de l’eau, des bâtiments, des villes, des industries, de l’énergie, du transport, des océans et de l’agriculture.

Coté France, la ministre de l’Environnement et Présidente de la COP21 Ségolène Royal a été saluée par les ambassadeurs africains pour son engagement pour le continent tout au long de l’année. Le pavillon France, quant à lui, a accueilli de nombreux visiteurs venus entendre des contes et des conférences.

C’est dans l’attente fébrile des résultats des élections américaines que les délégués se sont quittés avant de se retrouver mercredi pour la poursuite de leurs travaux.

Imprimer