Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Discours introductif de Mme Ségolène Royal lors du séminaire de travail sur la transition énergétique pour la croissance verte

28 août 2014 - Énergie, Air et Climat
Imprimer


Séminaire de travail de Madame Ségolène Royal,
ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie,
avec les directrices et directeurs départementaux et régionaux du
ministère (DDT – DREAL) et les directrices et directeurs de l’Agence
de l’Environnement et de l’Energie (Ademe),
en présence des directeurs de l’administration centrale du MEDDE


Discours d'introduction

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureuse de réunir aujourd’hui l’ensemble des directrices et des directeurs départementaux des territoires car vous êtes, avec les DREAL et les directions régionales de l’ADEME (que j’ai plaisir à revoir après notre séminaire de travail du 18 juillet), des acteurs déterminants du grand chantier de la transition énergétique pour la croissance verte : sa réussite a besoin de vos compétences, de votre expérience, de votre vigilance et de votre engagement sur le terrain dont je sais l’importance.

Je tenais à vous rencontrer rapidement et à vous dire directement combien je compte sur l’implication des services déconcentrés de l’Etat, sur la réactivité et l’efficacité du réseau que, tous ensemble, vous formez à l’échelle départementale et régionale pour hâter l’avènement du nouveau modèle énergétique français, qui est aussi un nouveau modèle de développement économique et social, porteur d’activités nouvelles et de compétitivité, d’emplois durables et de pouvoir d’achat, de qualité de vie pour tous les Français.

Vos relations de proximité avec les collectivités, les misions d’accompagnement et de conseil que vous assumez sont un levier majeur de la mobilisation de tous nos territoires et de leurs forces vives : citoyens, entreprises, élus locaux.

Votre expertise et vos responsabilités, en particulier en matière de planification, d’urbanisme, de logement ainsi que, plus largement, de développement durable, sont au coeur des enjeux de la loi que je défendrai très prochainement devant le Parlement et des différents plans d’action qui l’anticipent et l’accompagnent.

Car l’énergie n’est pas un secteur à part mais ce qui irrigue tous nos domaines d’activité : nos façons de produire, de consommer, de nous déplacer, de nous loger.

C’est un sujet transversal par excellence qui requiert des coopérations interministérielles auxquelles je suis très attachée.

 Télécharger le discours dans son intégralité (PDF - 141 Ko)

Imprimer