Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Economie circulaire

28 mars 2014
Imprimer

Le modèle linéaire « produire, consommer, jeter » a atteint ses limites. Nos économies ont une dépendance accrue vis-à-vis des ressources non renouvelables. Depuis le début des années 2000, le prix des matières augmente, en rupture avec la tendance des décennies passées. Pour répondre à la demande croissante, l’exploitation de nouvelles ressources, plus difficiles d’accès, va peser sur les prix de l’énergie comme des autres matières.


Si aucune mesure n’est engagée, les coûts environnementaux de production d’eau, d’énergie, de métaux, de matières ou de nourriture, vont croître parallèlement : émissions de polluants et effets liés, croissance importante de la production des déchets, rupture de l’équilibre des écosystèmes touchés par la surconsommation de ressources.

Il est dès lors indispensable d’engager la transition vers un modèle économique circulaire. Ceci n’implique pas seulement le développement du recyclage mais aussi une utilisation plus efficace des ressources, en modifiant les modes de production et de consommation, en allongeant la durée de vie de la matière, en promouvant l’éco-conception de produits réutilisables et recyclables, etc.

Ces enjeux sont aujourd’hui partagés au niveau européen : la Commission européenne, dans le cadre du sa feuille de route sur l’utilisation efficace des ressources, a inscrit dans ses axes de travail le développement d’une économie circulaire.

La Conférence Environnementale doit acter le passage à une logique de gestion des ressources, grâce à une coopération entre les acteurs économiques, sur les territoires, aussi bien que dans les politiques nationales. Cette nouvelle politique permettra d’éviter le gaspillage de ressources et d’énergie, sécuriser l’approvisionnement de l’économie française en matières premières, diminuer ses impacts environnementaux, réindustrialiser les territoires, limiter la production de déchets non-réutilisés et augmenter la compétitivité des entreprises françaises.

Imprimer