Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Elaboration de la cartographie des cours d’eau et du guide d’entretien - Instruction aux préfets

21 avril 2015 - Eau et biodiversité
Imprimer

L’eau et les cours d’eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l’activité et le développement des territoires. Des incompréhensions persistent sur leur localisation et sur leur entretien ; des conflits et des contestations concernant les critères de la police de l’eau ont conduit à la mise en place d’un groupe de travail (professions agricoles, associations, Office national de l’eau et des milieux aquatiques, fédération « Forestiers Privés de France », Directions départementales des territoires, Direction de l’eau et de la biodiversité) depuis plusieurs mois, que Ségolène Royal a réuni ce matin.


Ségolène Royal a décidé, après consultation du groupe de travail, d’adresser aux préfets une instruction leur demandant :

  • d’établir une cartographie locale des cours d’eau avec, pour objectif, de couvrir les deux tiers du territoire d’ici la fin de l’année ;
  • d’élaborer, sur la base d’un modèle national, des guides pratiques d’entretien à destination des riverains des cours d’eau ;
  • d’adopter une charte contrôleur-contrôlé pour mieux faire comprendre le travail de la police de l’eau.

 

L’ENTRETIEN REGULIER D’UN COURS D’EAU

Tous les propriétaires ou exploitants de parcelles attenantes à un cours d’eau sont chargés de son entretien.
L’entretien d’un cours d’eau consiste dans le maintien ou la restauration de la libre circulation des eaux mais également de tout l’écosystème qu’il représente, à savoir le lit et les berges.

Qu’est-ce que l’entretien régulier ?
- Enlèvement des embâcles (engorgements), débris et amas de terre,
- l’élagage de la végétation des rives,
- le faucardage (fauchage) localisé.

Quel objectif ?
L’entretien régulier permet l‘écoulement de l’eau tout en maintenant une qualité écologique du cours d’eau et de ses abords.

Qui effectue l’entretien régulier ?

- Le propriétaire ou l’exploitant riverain.
- Le syndicat de rivière, lorsqu’il existe (ou la collectivité) peut intervenir dans le cadre d’un programme pluriannuel d’entretien.

Cet entretien, s’il est fait régulièrement, permet d’assurer le libre écoulement des eaux sans perturber le milieu naturel.

 

Télécharger le communiqué (PDF - 171 Ko)

Imprimer