Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Emission de polluants des véhicules diesels : Ségolène Royal soutient l’initiative d’élus de grandes villes européennes

18 mars 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Emission de polluants des véhicules diesels : Ségolène Royal soutient l’initiative d’élus de grandes villes européennes


Le conseil des ministres de l’Environnement du 4 mars a permis d’évoquer ce dossier pour s’assurer d’une révision rapide du cadre réglementaire de l’homologation, qui permette de relever l’ambition, de faire la transparence sur les décisions prises et qui donne aux Etats-membres et aux parlementaires la possibilité d’avoir un débat politique sur les normes régissant les émissions de polluants atmosphériques des véhicules.
 
Pour responsabiliser les constructeurs automobiles sur cette question et accélérer le progrès technique en matière de dépollution, la Ministre a mis en place une campagne de mesures sur 100 véhicules. Au vu des écarts constatés entre les résultats en laboratoire et sur la route sur les 50 premiers véhicules, les améliorations à apporter par les constructeurs pour que les émissions en conditions de conduite réelle soient conformes aux normes Euro 6 sont conséquents.

La règlementation européenne sur les homologations de véhicules et la surveillance du marché doivent impérativement être renforcés.
 
En tant que ministre de l’environnement et présidente de la COP21, la priorité de Ségolène Royal reste la même :

  • déployer massivement les véhicules propres, électriques et hydrogènes,
  • mise en place la prime de 10 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique remplaçant un vieux diesel polluant,
  • obligation d’acquérir des véhicules propres lors du renouvellement des flottes publiques,
  • lancement d’un appel à projet pour un véhicule électrique bon marché ;
  • La France a adhéré lors de la COP21 à l’initiative mondiale pour l’électro-mobilité qui vise à atteindre 20% de véhicules non polluants dans le parc automobile à l’horizon 2030.

 

Imprimer