Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Enquête nationale des passagers aériens (ENPA)

 

La DGAC réalise depuis 2009 une enquête auprès des passagers utilisant les aéroports français.

 Cette enquête a pour objectif de connaître précisément la typologie des passagers selon :

  • - le vol emprunté (destination, compagnie aérienne, prix du billet, etc.) ;
  • - le voyage réalisé (motif, destination finale, durée du séjour, accompagnement, 
     correspondance, etc.).

Les modes d’accès et de post-acheminement font également l’objet d’une attention particulière du fait de leur implication environnementale.

Ce dispositif vient compléter les statistiques de trafic collectées, traitées et publiées par la DGAC  :

 


29 octobre 2015 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Enquête Nationale des Passagers Aériens - 2012

9 juillet 2013 (mis à jour le 10 juillet 2013)


Enquête - profil des passager aériens 2012L’enquête 2012 a été réalisée auprès de plus de 32 500 passagers aériens dans les 10 principaux aéroports de la métropole.

Les résultats de cette enquête apportent quelques éclairages sur les passagers, leurs destinations et leurs façons de voyager. Voici quelques uns des principaux enseignements.

  • 59,3% des passagers aériens empruntant un vol au départ de ces aéroports sont de nationalité française et 59,7% résident en France ;
  • 20,6% des autres passagers sont de nationalité de l’Union européenne, 4,2% d’autres pays d’Europe et 5,4% nord-américaine. Les passagers de nationalités asiatiques représentent moins de 2% de l’ensemble des passagers ;
  • ces passagers sont en majorité des hommes (54%) et 61% sont âgés de moins de 45 ans ;
  • les passagers aériens sont, pour 48,5% d’entre eux, des « Cadres supérieurs, Chefs d’entreprises, Profession libérale, Cadre moyen, Profession intermédiaire ». 11,8% sont des retraités ;
  • près des 2/3 des passagers se déplacent pour des motifs personnels (43,2% pour « vacances/loisirs », 23,2% pour « visites et autres motifs privés »). 29,7% des passagers se déplacent pour motif « professionnel », mais ce taux est plus élevé pour les déplacements intérieurs (47% des passagers) ;
  • 45% des passagers (24% souvent, 21% rarement) ont utilisé la visioconférence au cours des douze derniers mois afin d’éviter un déplacement. Pour 47% d’entre eux, c’était pour des trajets longs (plus de 5h) et pour 40% pour des trajets courts (moins de 2h) ;
  • concernant le voyage effectué au moment de l’enquête : 89% des passagers déclarent qu’ils n’auraient pas pu utiliser la visioconférence afin d’éviter le déplacement. Parmi les 5% des passagers qui auraient pu l’utiliser, 57% ont préféré un contact direct. Les autres déclarent na pas savoir ;
  • 30% des passagers utilisent un transport en commun pour se rendre à l’aéroport, une situation très variable d’un aéroport à l’autre ;
  • plus de 80% des passagers utilisent un billet électronique et plus de 55% avaient réservé leur billet via internet.
  • la dépense moyenne sur place des passagers aériens non résidents dans l’hinterland de l’aéroport est de 139 euros par jour, ce chiffre étant variable selon les aéroports et les saisons.

Consultez l’Enquête Nationale des Passagers Aériens (ENPA) 2012

Les enquêtes ont été réalisées en trois vagues : la première du 19 au 25 mars 2012, la deuxième du 6 au 12 juillet 2012 et la troisième du 1er au 7 octobre 2012.

      
Imprimer