Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Montagne et Glacier


30 août 2016
Imprimer

Sommaire :


      

Évolution du bilan de masse du glacier d’Ossoue (massif du Vignemale, Pyrénées françaises)

30 avril 2013 (mis à jour le 21 mai 2015)

Cet indicateur rend compte de l’évolution morphologique (épaisseur et surface) du glacier d’Ossoue, dans les Pyrénées (massif du Vignemale), depuis 1911.



 En bref

 

L’évolution annuelle d’un glacier tempéré résulte des effets antagonistes des précipitations neigeuses hivernales et des températures estivales. Ils sont les éléments du milieu naturel les plus sensibles aux variations de températures.

L’évolution des glaciers pyrénéens
, les plus méridionaux d’Europe, illustre l’impact du changement climatique régional.

Depuis 2001, l’association pyrénéenne de glaciologie Moraine effectue un suivi rigoureux du massif (observations et mesures), en particulier du glacier d’Ossoue, entre 2 800 et 3 200 mètres d’altitude.

 
 
 
le glacier d'Ossoue
 

Depuis 1911, le glacier d’Ossoue s’est raccourci de 540 mètres. En 100 ans, sa superficie est passée d’environ 110 à 45 hectares, soit une perte de surface de 60 %.

 

 Chiffre-clé : En 100 ans le glacier d’Ossoue a perdu 60 % de sa surface

 

Les variations annuelles de la masse du glacier (différence entre accumulation et ablation de neige) indiquent qu’en treize ans, il a perdu 17,8 mètres d’équivalent en eau, soit 20 mètres d’épaisseur (1,5m/an en moyenne).

 

 Chiffre-clé : En 13 ans, le glacier d’Ossoue a perdu 20m d’épaisseur.

 

Photo du glacier en 2012. Crédit photographique : Pierre RENE

 

Analyse technique et données

Bilan annuel de masse du glacier d’Ossoue (Massif du Vignemale - Pyrénées françaises) depuis 2001

 

 

Ce diagramme donne, annuellement, les différents paramètres associés au bilan (gain ou perte de masse du glacier). L’accumulation (en bleu) correspond au gain de matière (neige hivernale) et l’ablation (en rouge) constitue la perte de masse (fonte estivale de neige et de glace). Le bilan (jaune foncé) résulte de l’accumulation diminuée de l’ablation. Aussi, d’année en année, on peut additionner la valeur du bilan et ainsi obtenir le bilan cumulé (jaune clair).

Malgré des valeurs fluctuantes de l’accumulation et de l’ablation, le bilan est négatif quasiment chaque année depuis le cycle 2001-02. En 13 ans, le glacier d’Ossoue a perdu 17,8 mètres d’équivalent eau. Cette courte série de mesures illustre la régression glaciaire importante, observée sur toute la chaîne pyrénéenne.

 

Couverture spatiale et temporelle des données

Local : 1 glacier a été retenu pour l’ensemble des Pyrénées françaises (Ossoue dans le massif du Vignemale). Les coordonnées géographiques sont les suivantes : (42° 46’ N, 0° 08’ O).
2001-2013 avec fréquence semestrielle.

Provenance

Association Moraine (Association pyrénéenne de glaciologie)

Tableau de la série

Télécharger le tableau de la série (XLS - 99 Ko)

 

Responsable de l’indicateur

 Pierre RENE

Organisme propriétaire des données

 Association Moraine (Association pyrénéenne de glaciologie)

Définition de l’indicateur

Cet indicateur présente les variations annuelles d’épaisseur du glacier
Unité : mètre d’eau

Méthode de calcul de l’indicateur

Le glacier d’Ossoue est découpé en huit parties relativement homogènes climatiquement (tranches d’altitude). La mesure effectuée au centre de chaque zone (station) est pondérée par un coefficient qui est fonction de l’étendue de la zone. Le bilan du glacier est la somme des mesures pondérées de chacune des stations. Pour connaître le bilan annuel, deux mesures sont nécessaires, l’une en fin de période d’accumulation (fin mai), l’autre en fin de période d’ablation (début octobre).

Détail du protocole :
1. Détermination des zones et des stations du glacier
2. Mesure du bilan local à chaque station :

  • mesure de l’accumulation (bilan hivernal), fin mai, par prélèvement d’une carotte de neige représentant la couche totale de l’hiver. La pesée détermine la Densité et l’Equivalent en Eau (EqE) de la couche de neige,
  • implantation de balises d’ablation, au cours de l’été, grâce à une sonde à vapeur. Il s’agit de 5 ou 6 piquets en bois de 2 mètres, solidarisés entre eux par une chaînette, enfoncés dans le glacier et qui subsistent plusieurs années,
  • mesure de l’ablation (bilan estival), début octobre. Deux cas peuvent se présenter :
    - il reste encore de la neige à la station ; la mesure s’effectue de manière identique à celle de mai,
    - le glacier est à nu à la station ; l’émergence de la balise d’ablation donne la perte d’épaisseur de glace.

3. Calcul du bilan annuel du glacier à l’aide des coefficients de pondération, il est égal à l’accumulation diminuée de l’ablation.

Source du protocole : laboratoire de glaciologie – Saint-Martin d’Hères

Fiabilité de l’indicateur

Le cycle annuel d’un glacier résulte des effets antagonistes entre les précipitations neigeuses hivernales qui le font grossir et des températures estivales qui le font maigrir. L’évolution des glaciers illustre le climat régional.

Justification de l’indicateur

Les glaciers sont des éléments du milieu naturel particulièrement sensibles aux variations climatiques. En effet, ils se composent de glace ! Les modifications morphologiques des glaciers constituent une preuve de l’impact du changement climatique sur notre environnement.

Dans les Pyrénées, les glaciers les plus méridionaux d’Europe sont présents. Leur observation renseigne sur l’évolution régionale du climat tout en complétant le maillage mondial de surveillance des glaciers.

Les glaciers sont de fantastiques outils pédagogiques pour faire prendre conscience des changements climatiques. Les variations interannuelles peuvent être saisissantes.

Date de dernière actualisation de l’analyse technique et des données

6 novembre 2014.

Perspectives pour l’indicateur

Le suivi du glacier d’Ossoue bénéficie de soutiens financiers fragiles et précaires. Le budget est chaque année compliqué à boucler !

      
Imprimer

Voir aussi

                                                           Voir la fiche "Bilan de masse du glacier d'Ossoue