Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Expédition scientifique en Arctique sur les enjeux du réchauffement climatique

17 août 2016 (mis à jour le 23 août 2016) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Ségolène Royal, Présidente de la COP21, s’est déplacée en Arctique dans le cadre d’une expédition scientifique avec Jean-Louis Etienne, le premier à avoir traversé en solitaire l’Arctique, et Gilles Bœuf, conseiller scientifique. Ce déplacement a permis de poursuivre les travaux du cercle Arctique et la feuille de route Arctique.


L’Arctique, la zone de la planète la plus touchée par le réchauffement climatique

En Arctique, « la neige change de couleur », souligne Jean-Louis Etienne. L’Arctique a une dimension planétaire puisque « la machine climatique », c’est l’échange entre la chaleur de la Terre et le froid des pôles. Pendant cinq jours, la visite de la présence française et les présentations de la recherche vont permettre de poursuivre les travaux du cercle Arctique et la feuille de route Arctique.

A propos de Jean-Louis Etienne
Diplômé de médecine, de biologie et de médecine du sport, Jean-Louis Etienne est avant tout un homme d’une grande curiosité et un amoureux de la nature. Dès les années 1970, il participe à de nombreuses expéditions sous différentes formes (voile, alpinisme) dont certaines contribuent grandement à sa renommée. En 1986, il a notamment été e premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire en tirant son traîneau pendant 63 jours. Depuis, il fait de chacune de ses expéditions une passerelle entre le monde scientifique et le grand public.
Lire la biographie complète de Jean-Louis Etienne

Le programme du déplacement
 

  • 1er jour

► Oslo

  • 2ème jour

► Ny-Alesund
► Accueil à AWIPEV-Base, questions de sécurité par Station Leader Verena Mohaupt (Zeppelin Seminar Room)

  • 3ème jour

► Accueil par le directeur Kings Bay Ole Oiseth : Ny-Alesund, Histoire et Stratégie pour l’avenir
► Les sciences de l’Institut Polaire Français Paul-Emile Victor (IPEV) au Spitsberg et en Arctique (Pascal Morin)
► Visite du laboratoire marin Kings Bay
► Visite du Sverdrup-Station, Institut polaire norvégien
► Participation au lancement d’un ballon météo quotidien
► Présentation de projets et observatoire de la base AWIPEV et présentation du plan pour le nouveau bâtiment de AWIPEV (Verena Mohaupt, Pascal Morin, Denis Mercier)
► Visite de l’observatoire Zeppelin
► Visite de Kartverket et nouvelles antennes géodésiques VLBI (interférométrie à très longue base) à Brandalspynten

  • 4ème jour

► Bateau en Kongsfjord, visite front des Glaciers
► Arrivée à la base Corbel en bateau, tour de la base
► Information sur les activités françaises de glaciologie (Florian Tolle), marche vers le glacier et la moraine
► Marche vers la falaise des oiseaux, information sur le programme ornithologique (Olivier Chastel)

  • 5ème jour

► Visite de l’observatoire permafrost AWIPEV à Bayelva et de la tour météo italienne (Stefano Ponti, scientifique d’Italie, Chef de base)
► Visite du Kongsfjordbutikken, le magasin le plus au Nord du monde
► Visite du musée

Retrouvez en ligne :

Imprimer