Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Une équation difficile à résoudre

19 mars 2015 (mis à jour le 4 juillet 2016) - Transports
Imprimer

L’exemple des centres en route de Bordeaux et de Brest

Gérer plus de vols

  1er trimestre 2014 1er trimestre 2015 Evolution
Bordeaux ACC 163 445 vols 166 816 vols +2.06%
Brest ACC 178 115 vols 183 736 vols +3.16%

Le graphique et le tableau ci-dessus indiquent une hausse continue et durable du trafic géré par les centres en route de Bordeaux et de Brest. Les effets de la saisonnalité sont clairement identifiables et particulièrement forts pour Brest.

Poursuivre l’optimisation des ressources humaines…
A la suite de la crise économique de 2008 et dans le cadre de fortes contraintes budgétaires, le gouvernement français a demandé à toutes ses administrations de réduire ses effectifs. Le nombre de contrôleurs aériens baisse ainsi de 1% chaque année.

…et améliorer l’offre de capacité des espaces.

La DSNA affronte cette problématique sur tous les fronts :

  • en négociant un accord social durable qui doit concourir à améliorer l’efficacité des tours de service des contrôleurs,
  • en améliorant la conception des espaces aériens pour qu’ils soient en phase avec les trajectoires voulues par les opérateurs aériens,
  • en mettant à disposition, en étroite collaboration avec les compagnies aériennes, des solutions concertées de gestion de flux de trafic dans les phases pré tactiques et tactiques de leurs opérations
  • en mettant en œuvre son programme de modernisation technique.
    La mise en service de systèmes de pointe d’aide à la gestion du trafic aérien améliorera la sécurité mais aussi la capacité des espaces aériens concernés. La transition vers un environnement électronique et la mise à disposition d’outils d’aide à la détection et à la résolution de conflits permettront aux contrôleurs aériens de se recentrer sur les actions prioritaires à engager et d’anticiper plus encore leurs décisions. Au final, cela devrait permettre de gérer plus de vols de manière tout aussi sûre. L’Environnement Electronique ERATO (EEE) mis en service dans les centres de contrôle en route de Bordeaux et de Brest à partir du mois de décembre 2015 est la première phase d’un programme de modernisation technique ambitieux mis en œuvre dans les 5 centres de contrôle en route et les 76 tours de contrôle françaises. EEE est donc une étape particulièrement importante pour la DSNA car elle contribue à réduire les délais dans les centres de Bordeaux et Brest et à répondre au besoin en capacité de ses espaces.

Pourquoi le trafic aérien augmente-t-il plus particulièrement dans les espaces de Bordeaux et de Brest ?

SW axis : Espagne & Baléares SW Axis : Portugal & îles Canaries

 

Le South West Axis est l’ensemble des routes aériennes allant du nord de l’Europe, du Royaume Uni, des pays du Benelux et de l’Allemagne vers les îles Canaries, le Portugal, l’Espagne et les Baléares. Le trafic entre ces différents pays est de plus en plus important. Les espaces contrôlés par Bordeaux et Brest sont directement impactés par ces flux de trafic. Le nombre de mouvements d’avions que ces deux centres de contrôle en route gèrent, croit chaque année et il est prévu qu’il dépasse à court terme les chiffres de 2008, année la plus chargée pour la DSNA. Ces routes essentiellement saisonnières sont maintenant également utilisées pendant l’hiver, les voyages de tourisme ne se concentrant en effet plus uniquement l’été pour ces destinations promettant le soleil toute l’année. Le contexte géopolitique complexe autour du bassin méditerranéen laisse penser qu’aucun changement dans les habitudes actuelles des passagers aériens ne devrait intervenir.

Imprimer