Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Grâce à la réforme menée par Ségolène Royal, les tarifs de l’électricité vont baisser au 1er août 2016

1er août 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Ségolène Royal a pris une décision de baisse des tarifs réglementés de vente de l’électricité de - 0,5 % pour les ménages et de - 1,5 % pour les artisans, qui entre en vigueur au 1er août.


 

• La Commission de Régulation de l’Energie a adopté mercredi 13 juillet, une proposition d’évolution du niveau des tarifs réglementés de vente de l’électricité. La Commission de Régulation de l’Energie y propose que le niveau des tarifs bleus des consommateurs résidentiels baisse de - 0,5 % en moyenne, et que le niveau des tarifs bleus des consommateurs professionnels baisse en moyenne de - 1,5 %.

• Ségolène Royal a souhaité accélérer l’entrée en vigueur de cette baisse, qui s’appliquera dès le 1er août, afin que les consommateurs bénéficient le plus rapidement possible de cette baisse des tarifs. Cette décision a été publiée le 29 juillet 2016 au Journal Officiel.

• Il s’agit de la première baisse des tarifs depuis 10 ans. Elle résulte de la réforme des tarifs de l’électricité menée en 2014 par la Ministre.

• Cette réforme a permis d’abroger l’ancienne méthode de tarification. Désormais, les tarifs ne sont plus calculés uniquement en fonction des coûts d’EDF, mais tiennent compte des prix de marché de l’électricité en France. Les consommateurs bénéficient ainsi de la baisse de prix observée sur les marchés de l’électricité.

• La fiscalité de l’électricité a également été stabilisée par Ségolène Royal, de façon à ne pas alourdir les charges supportées par les consommateurs d’électricité. Ainsi, le taux de la contribution au service public de l’électricité (charges de service public de l’énergie), qui pèse sur la consommation d’électricité, n’augmentera pas entre 2016 et 2017.

 

Télécharger le communiqué (PDF - 111 Ko)

Imprimer