Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Hôtellerie de plein air

3 novembre 2016 - Développement durable
Imprimer

L’emploi et la formation continue dans le secteur.


Les facteurs d’évolution susceptibles d’impacter les ressources humaines sont nombreux. Certains tiennent à la professionnalisation de l’accueil des touristes français ou étrangers (tous devenus plus expérimentés, plus exigeants et moins « captifs »), d’autres renvoient à la complexification et à la diversification des activités offertes, d’autres encore font référence spécifiquement au développement durable (que ce dernier soit impulsé par les exploitants de camping, leurs clients, la profession et/ou les pouvoirs publics), d’autres enfin se rapportent à l’intrusion rapide des technologies de l’information et de la communication. Tout cela engendre de nouveaux besoins en compétences, de nouveaux processus opératoires et des modes de collaboration renouvelés. La problématique des ressources humaines devient donc centrale mais bute sur deux caractéristiques lourdes de l’hôtellerie de plein air : le poids des TPE (très petites entreprises de moins de 10 salariés) et celui des salariés saisonniers.

À cela s’ajoute une caractéristique importante de l’hôtellerie de plein air et plus largement du tourisme : le processus de « servuction ». On entend par là que l’expérience touristique ne se concrétise et n’acquiert une valeur que par la participation effective du touriste. Ce dernier n’est pas qu’un client, un bénéficiaire des services touristiques, il en est aussi le coproducteur. Cela complexifie la tâche des personnels d’accueil et des animateurs et, au-delà, de tous ceux qui peuvent à un moment ou un autre être en contact, en interaction avec les touristes. Notons que cette problématique de la servuction est également centrale pour la diffusion du développement durable. Les préceptes d’un tourisme plus responsable ne peuvent s’imposer que si les touristes contribuent activement par leurs choix de consommation, leurs exigences auprès des professionnels et leurs pratiques sur leur lieu de vacances à cette dynamique.

Le rapport sur l’hôtellerie de plein air : état des lieux du développement durable dresse un état des lieux dans l’hôtellerie de plein air et complète ces premières informations.

Imprimer