Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Hôtellerie de plein air

24 octobre 2016 - Développement durable
Imprimer

État des lieux du développement durable


De multiples rapports ont cerné les enjeux et les impacts du développement durable sur le tourisme. Des tendances semblent se dessiner, tendances avec lesquelles il faudra bien conjuguer. Citons :

  • les modifications climatiques susceptibles d’affecter certaines destinations touristiques,
  • l’évolution des mobilités et l’augmentation des coûts de production des prestations touristiques en lien avec l’augmentation probable du prix des énergies fossiles,
  • la pression des pouvoirs publics notamment en termes réglementaires pour limiter les atteintes à l’environnement naturel, sauvegarder la biodiversité, mieux gérer les ressources, les énergies et les déchets,
  • la prise en compte des effets sociétaux sur les populations locales et sur les salariés en grande partie saisonniers d’une activité touristique de plus en plus complexe et concurrentielle,
  • la prise de conscience d’une partie toujours plus large de la clientèle, par ailleurs avide de diversité en termes d’expériences touristiques, des enjeux environnementaux et sociétaux de leurs modes de consommation.

L’hôtellerie de plein air, maillon essentiel du tourisme français, n’échappe pas à cette emprise croissante du développement durable. La période se prête d’ailleurs assez bien à une remise à plat des pratiques en cours. L’hôtellerie de plein air est en effet travaillée par un mouvement de transformation et de modernisation de grande ampleur qui prend appui sur des investissements matériels massifs mais aussi sur une réflexion globale touchant aux modes de gestion des campings, à leur inscription dans la filière touristique et dans leurs territoires d’accueil et aux attentes des différents types de clientèle. Ce processus d’évolution du camping pousse tantôt vers une standardisation accrue des activités couplée à une montée en gamme et tantôt vers une différenciation tous azimuts des expériences touristiques proposées. Dans tous les cas, les problématiques de qualité paysagère, d’économies d’énergie, de gestion durable des ressources mais aussi de gestion des ressources humaines se trouvent posées en des termes nouveaux.

Le rapport sur l’hôtellerie de plein air : état des lieux du développement durable dresse un état des lieux du développement durable dans l’hôtellerie de plein air. Après une présentation rapide de ce secteur qui se modernise et, par certains aspects, « s’industrialise » tout en se voulant comme dans le passé proche de la nature, il aborde les questions d’emploi et de formation en insistant sur les spécificités des plus petites entreprises. Il interroge ensuite sur comment impulser dans l’hôtellerie de plein air le développement durable en revenant sur le rôle des principales parties prenantes. Enfin, il aborde les principales initiatives de la profession en la matière.

Imprimer