Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Intervention de Barbara Pompili dans le cadre de l’initiative « Objectif Balbuz@rd »

23 mai 2016 - Eau et biodiversité
Imprimer


Monsieur le Préfet,

Messieurs les parlementaires,
 
Monsieur le député-maire d’Orléans,
 
Monsieur le directeur général de l’Office national des forêts,
 
Monsieur le représentant de Réseau de transport d’électricité,
 
Madame la présidente de Loiret Nature Environnement, 
 
Mesdames et messieurs les élus,
 
Mesdames et messieurs,
 
Tout à l’heure, dans le train, en réfléchissant à ce que j’allais vous dire, au terme de cette belle matinée, je me remémorais un épisode de l’examen du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, qui s’est déroulé en marge de la discussion publique, il y a quelques jours au Sénat. 
 
Lors d’une interruption de séance, un sénateur est venu discuter, pour m’expliquer qu’à son sens, il conviendrait de rebaptiser ce projet en « projet de préservation de la biodiversité ». « Il faut être lucide, m’a-t-il expliqué, l’enjeu c’est de protéger ce qui peut l’être, sans remettre en cause le développement économique. Reconquérir, c’est un objectif trop ambitieux. » 
 
Et j’ai même appris qu’en commission, un amendement en ce sens avait recueilli un nombre significatif de voix.
 
Ceci n’est pas une simple anecdote sans signification. 
 
C’est le symptôme, à mon sens - et c’est mon rôle de secrétaire d’État à la biodiversité que de vous en convaincre -  d’une double erreur d’analyse : 
 
Une erreur sur les objectifs qui doivent être les nôtres, en un mot un défaut de prise de conscience de ce que nous devons, collectivement, faire pour relever le défi écologique,
Mais aussi une erreur sur nos moyens, en un mot une sous-estimation de ce que nous pouvons et savons faire, pour peu que nous nous y mettions tous, et que tout en conservant leurs objectifs propres, acteurs économiques, territoires, associations, organismes publics se réunissent pour agir.

Télécharger l'intégralité de l'intervention (PDF - 115 Ko)

Imprimer