Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Intrusion du Centre Nucléaire de Production d’Électricité EDF de Fessenheim

18 mars 2014 - Énergie, Air et Climat
Imprimer


Philippe Martin, ministre de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie, a été immédiatement informé de l’intrusion au sein du centre nucléaire de production d’électricité de Fessenheim qui a eu lieu ce matin. Il précise que le Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité du ministère de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie, en charge de la sécurité nucléaire, va diligenter une inspection permettant d'analyser les évènements. Ses équipes se rendront sur place dès aujourd’hui.

Le Gouvernement travaille au renforcement de la protection des sites. Il a été habilité dans le cadre de la Loi de Programmation Militaire à étudier le renforcement de l’arsenal juridique. Ainsi, les installations nucléaires seront désormais considérées comme « zones nucléaires à accès réglementé ». Ceci permet d'adapter les dispositions pour la protection en profondeur et les capacités de surveillance (renseignement amont, dispositions autour du site).

Il va demander aux opérateurs de renforcer la protection physique des zones les plus sensibles au sein de leurs installations nucléaires, par exemple en rendant obligatoire l'installation de dispositifs de protection dangereux (barrières à haut voltage).

Enfin, Philippe Martin rappelle que, conformément aux engagements du président de la République, le calendrier prévu pour l’arrêt définitif de la centrale de Fessenheim à la fin 2016 et l’engagement de son démantèlement en 2018/2019 sera respecté.
 

 Télécharger le communiqué de presse (PDF - 131 Ko)

Contact presse : 01 40 81 78 31

Imprimer