Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Investissements d’avenir : soutien à la filière "collecte, tri, recyclage et valorisation des déchets"

20 mars 2013 (mis à jour le 21 mars 2013) - Prévention des risques
Imprimer

20 millions d’euros d’investissements ont été annoncés pour les neuf projets retenus dans le cadre de l’action « collecte, tri, recyclage et valorisation des déchets » du Programme d’Investissements d’Avenir piloté par l’ADEME pour le compte de l’État.


Crédits photo : Fotolia

Cet appel à manifestations d’intérêts vise à soutenir le développement d’innovations et de solutions industrielles afin d’augmenter la réutilisation, le recyclage et la valorisation des matières issues de déchets. Le recyclage permet de préserver les ressources naturelles par la réutilisation de matériaux issus de déchets et de réduire la consommation d’énergie, l’émission de gaz à effet de serre et la consommation d’eau, liées à la production industrielle.

Cet appel à projets vient aussi renforcer la productivité et l’innovation de ce secteur. Il permet d’accroître la compétitivité des entreprises mais aussi de favoriser l’emploi et de promouvoir l’égalité des chances. Plus largement, il contribue, à renforcer le développement national ou à l’international de l’industrie française dans ce domaine.

Le Programme Investissements d’avenir, est un emprunt lancé par l’État sur les marchés financiers en 2010. Il fait suite à la crise économique et financière qui a eu lieu en 2008 et 2009. Le montant global de ce programme s’élève à 35 milliards d’euros et est réparti en cinq programmes :

- Enseignement supérieur et formation

- Recherche

- Filières industrielles et PME

- Développement durable

- Numérique

 

Les projets retenus sont :

- ALTERVAL COMPOSITE :
Le projet ALTERVAL COMPOSITES vise à permettre la réutilisation de matières composites pour des matériaux de construction.

- ARCHIMEDE :
L’objectif de ce projet est de collecter et de valoriser les linges hôteliers usagés sous forme de produit de rembourrage et de combustible de substitution afin de développer un nouveau modèle de couette 100% recyclable rembourrées à l’aide de fibres de polyester recyclé.

- BIOGNVAL :
Le projet BIOGNVAL vise à optimiser l’utilisation de ressources disponibles en valorisant le biogaz issu du traitement des eaux usées en une énergie renouvelable : un biocarburant.

- BIOMETIC 2 :
L’objectif principal du projet BIOMETIC 2 est de réaliser et opérer une unité pilote de démonstration d’un procédé d’épuration du biogaz issu d’installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND) par membrane et distillation cryogénique.

- CYCLADE :
Ce projet a pour objectif le développement d’une filière de recyclage des batteries de véhicules électriques et des véhicules hybrides.

- Re-B-LIVE :
Parallèlement au projet CYCLADE, le projet RE-B-LIVE a une approche de la filière plus intégrée et prévoit en amont l’automatisation du démantèlement des packs batteries et en aval l’affinage des matières valorisées par un traitement pyrométallurgique.

- EDB-HPCI V2 :
EDB-HPCI V2 a pour but de développer un combustible de 2ème génération, pouvant s’adapter à des ressources disponibles variées et remplaçant le charbon (encore utilisé dans les grandes installations de combustion) par une base carbonée alternative de préférence biomasse.

- TREZ :
Ce projet conduira à la construction d’une première unité industrielle permettant le recyclage de déchets humides pour produire de la poudre de zinc. L’objectif est d’atteindre une qualité de poudre haut de gamme, permettant son utilisation dans le domaine de la peinture anti-corrosion.

- VALORMAT :
Le projet VALORMAT consiste à développer un pilote industriel permettant de produire des matières de recyclage (MPR) à partir des matériaux issus du démantèlement des produits usagés du secteur de la literie et d’apporter des solutions de matériaux innovants pour les secteurs de l’ameublement, du transport et/ou du bâtiment.

 

Imprimer